La légende de nos pères de Sorj Chalandon

12/14

12/14

1/5 prix des lycéens de la biennale du livre d’histoire

ÉCRITURE ET DEVOIR DE MÉMOIRE

La légende de nos pères. Le titre me guidait vers un roman sur la seconde guerre mondiale, les héros résistants, etc. Mais très vite je me suis rendu compte quece roman travaillait plus sur le processus de glorification et de mensonges après la guerre, et ce dès son titre.

Il raconte la rencontre du narrateur, Marcel Frémaux, biographe familial, avec Tescelin Beuzaboc dont il doit écrire les mémoires à la demande de la fille de celui-ci, Lupuline. Les chaussures rouges que celle-ci portent tout le temps font le lien avec un début de roman qui m’avait charmé : l’enterrement du père de Marcel (« A l’enterrement de mon père, il y avait neuf personnes et trois drapeaux »). En effet,la présence de cette paire de chaussures dans les deux situations nous montre que les trois personnes se connaissent sans vraiment se connaître, la dame aux chaussure rouges qui accompagnait le vieil homme jamais vu sont des inconnus à l’enterrement et il n’y a que Marcel que cela marquera dans le trio de personnages. Très vite, cependant, Marcel va chercher à mieux connaître Beuzaboc que tous ses autres clients : il pense qu’il retrouvera dans son histoire celle de son père qu’il ne connaît pas. Une sorte de jalousie envers Lupuline s’installe. Mais bientôt la vérité va provoquer un total bouleversement de la situation dans les relations entre les trois personnes…

Tout le récit s’interroge également sur la façon d’écrire et l’écriture dans les grandes lignes : Marcel est un écrivain de petite facture mais on nous parle tout de même de travail journalistique, d’organisation, de changements subtils et d’écriture en général.

Le désir de Marcel Frémaux de réunir des témoignages de résistants est une illustration du devoir de mémoire à propos de cette guerre mais aussi de toutes les erreurs de l’humanité, le devoir de se souvenir qu’il y a eu quelques personnes à se battre contre l’injustice et l’horreur. Mais chez Marcel, ce devoir tourne à l’obsession et le pousse à glorifier tous les héros de la résistance, notamment son père.

Très vite cependant, c’est le devoir de vérité qui va surgir et les désaccords entre les personnages mais aussi dans la personne même de Marcel vont naître : son père lui a appris à respecter la vérité pleine et entière sans chercher à la comprendre mais il n’a pas envie de décevoir Lupuline en rétablissant la vérité… (Mais quelle vérité ? devez-vous vous demander. Lisez donc le livre, ça vaut le coup, il n’est pas très long). C’est ce dilemme que le roman nous raconte le plus. Rétablir la vérité ou mentir pour un seul cas, mais mentir ? cela, on nous le dit trop tôt, mais je ne vais pas déjà vous le dire, ça vous gâcherais toute l’intrigue du roman.

La légende de nos pères

de Sorj Chalandon

éditions Grasset

25 Août 2009

A propos constance

Constance est une étudiante bretonne de 20 ans. Elle tient ce blog depuis 3 ans et se dit passionnée de littérature en tous genres même si elle lit plutôt des romans. petiteslecturesentreamis@hotmail.fr
Cet article, publié dans 3 partagés, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour La légende de nos pères de Sorj Chalandon

  1. enna dit :

    Je viens de le finir et je suis à nouveau sous le charme de l’écriture de Sorj Chalandon (j’ai adoré « Mon Traître » et « une promesse ») Là encore un sujet fort abordé tout en délicatesse.

  2. Ping : Tag du Printemps « petites lectures entre amis

  3. Ping : Biennale du livre d’histoire de Pontivy « petites lectures entre amis

  4. Jennifer dit :

    J’ai vraiment très envie de découvrir un jour ce roman !! J’affectionne énormément les romans sur les grandes guerres!

    • constance93 dit :

      ce livre ne m’avait pas vraiment plus au premier abord mais après avoir parler avec l’auteur, mon regard à changer. il y a quelque chose de formidable dans ce livre, au delà du style et de l’intrigue. Peut-être le message qui nous est donné…

  5. Ping : Mon festival Etonnants Voyageurs | petites lectures entre amis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s