EVENEMENT !!! rencontres Goncourt des Lycéens à Rennes, 10 et 11 Décembre 2009

rencontres avec des auteurs

Bonjour tout le monde !

Je m’étais promise de ne pas raconter ma vie d’ado  inintéressante au possible sur ce blog, mais voilà qu’il m’est arrivé un évènement qui n’est pas aussi inintéressant que la banalité du reste de ma vie, et qui est même carrément génial, exceptionnel, méga-trop-de-la-balle !

J’explique un peu  :

Vous ai-je parlé du Goncourt des Lycéens ? Très brièvement, je crois. Trop brièvement. Donc le Goncourt des Lycéens est un des prix littéraires de la rentrée. Il est élu par des lycéens qui ont lu l’intégralité de la liste officielle du Goncourt (14 ou 15 ou 16 livres, 14 cette année). Le Goncourt des Lycéens 2009, 22e édition, à cette année décerné le prix à Jean-Michel Guenassia pour son roman Le Club des Incorrigibles Optimistes. Les lycéens sont une cinquantaine de classes (de la 2d au BTS)  sélectionnées dans toute la France qui ont fait la demande de participer au Goncourt des Lycéens. Mais il n’y a pas qu’une cinquantaine de classes qui veulent participer à l’évènement : plus de 50 autres ont fait une demande cette année encore. Ces classes choisissent parfois un « compromis » : elles peuvent lire l’intégralité des romans, comme les autres, et ne pas élire le prix, ne pas participer aux rencontres avec les auteurs, ne pas recevoir les livres de la Fnac gratuitement et ne pas participer aux rencontres  nationales du Goncourt des Lycéens en Décembre à Rennes. Pour « compenser » , ou plutôt féliciter le travail  de quelques élèves (trop  peu à mon avis : 5),  la région Bretagne organise un concours de critiques ouvert à tous les lycéens. J’y ai participé ainsi que 1300 autres lycéens. Les cinq lauréats de la catégorie Hors Goncourt des Lycéens (qui ne connaissent pas encore leur classement définitif) sont invités aux rencontres GDL qui ont lieu à Rennes en décembre, cette année le 10 et 11, pour recevoir leurs prix…

22e GDL

Vous voyez où je veux en venir ? C’est évident mais je vous le dis quand même : j’ai appris  une semaine avant les rencontres Goncourt des Lycéens que j’étais invitée à Rennes pour recevoir mon prix et connaître ma place. J’étais folle de joie : être dans les 5 premières sur 1300 est déjà une grande fierté, mais le plus important, c’était que pendant deux jours j’allais rencontrer des auteurs qui m’ont fait rire et pleurer, qui m’ont transformé et qui venaient accompagnés d’une quantité de personnes (éditeurs, critiques littéraires…) qui travaillaient dans ce domaine qui me passionne :  les métiers du livre. Un rêve qui se réalise, quoi. ^^

Arrive Rennes.

Après un jeudi matin pas très passionnant (plénière d’accueil avec toutes les personnes qui donnent des sous et organisent le GDL, et disent que c’est super et tout et tout, puis plénière avec les académiciens Goncourt présents (Edmonde Charles-Roux, entre autres) mais où je suis particulièrement intenable : l’annonce du classement et la remise des prix est prévue à 14h. Je sais que mes accompagnateurs (car ils ne se privent pas : 3 accompagnateurs pour une élève, faut bien en profiter des fois : mon prof de français, la documentaliste du lycée et le proviseur) savent combientième je suis, ça se voit à l’œil nu, les gens ne savent pas mentir. 14h.  J’attends. Et j’attends. On annonce en passant que se sera Philippe-Jean Catinchi, l’éminent critique du Monde des livres, qui remettra les prix et commentera nos productions. Je ne le connais pas mais au moindre mot, on sait que c’est quelqu’un, quelqu’un qui a une forte personnalité et est reconnu par tous. L’annonce du classement commence : 5e… 4e… Je suis dans les 3 premières !!! 3e… c’est moi la prochaine, obligé… 2e… Non, c’est pas possible, je suis 1e !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! … 1e ! Je suis fébrile, complètement folle, toute rouge, le sourire jusqu’aux dents, enfin jusqu’aux oreilles, je ne trouve plus mes mots, je ne dis plus rien, ça ne vaut pas le coup, je profite juste. Grand moment d’euphorie.

moi

Interview avec des lycéennes chargées du journal du Goncourt, puis avec la journaliste du Ouest France. Plein de photos 😦 (je déteste les photos).

Après, viennent les rencontres de l’après-midi : Yannick Haenel et Marie N’Diaye. Je pensais ne pas être intéressée par Yannick Haenel  parce que je n’avais pas aimé la forme de son roman Jan Karski. On se fait une idée de l’auteur d’un roman en le lisant. Je m’étais fait de même une belle idée de Marie N’Diaye. Mais ces deux auteurs m’ont montré qu’ils étaient surprenant et que leur écriture ne dit pas tout… ( je mettrai plus d’info sur les rencontres des auteurs avec nous, lycéens, dans un prochain article).

Le soir, avec la toute dernière nouveauté des rencontres,  « les Rencontres nationales Goncourt des Lycéens font leur cinéma… », je suis allée voir un film choisit par David Foenkinos, auteur de la Délicatesse : 500 jours ensemble. Il y avait énormément de points communs avec La délicatesse, et du coup c’était un vrai bonheur.

500 JOURS ENSEMBLE

Le lendemain matin, moment tant attendu, c’est la rencontre avec Jean-Michel Guenassia. C’est quelqu’un de très posé, calme et intéressant. Un vrai artiste qui a mis plus de vingt ans à écrire un roman dont il avait toujours la fin en tête. Séance de dédicaces : je lui dédicace ma critique pendant qu’il dédicace mon livre (idée de mon prof de français) puis photo avec lui.

moi et jean-michel guenassia

Après, grand moment, je part à la rencontre d’un critique littéraire, mais pas n’importe lequel : Philippe-Jean Catinchi, critique du Monde. Certaines personnes avaient préparé des questions… inutilement. Cet homme, tout en restant intéressant à chaque phrase et à chaque mot, change de sujets au gré de ses envies, presque inconsciemment. Il nous a fait rire et grandir en même temps à l’aide d’un débit de paroles impressionnant et d’un monologue incroyable.

Fin de matinée, Vendredi : rencontre avec Delphine de Vigan. Une artiste simple qui cherche à partager. Ça fait plaisir.

Début d’aprem’ : rencontre avec Serge Mestre. Il y a une sorte de symbiose entre son roman, La lumière et l’oubli, et lui. Ça plaît ou ça plaît pas.

Dernière rencontre : DAVID FOENKINOS. Mesdemoiselles, attention, aucune de nous n’a résisté à son charme. Humour, bonne humeur, énergie, charme, romantisme, jeunesse… Il a tout pour plaire. ^^

2 jours formidables !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Donc, voilà, j’ai raconté ma vie, mais je crois que comme ça reste en lien avec la littérature, je peux (oui je m’impose des règles idiotes).

Si jamais d’autres lycéens qui étaient aux rencontres ont quelque chose à dire, à contredire, à ajouter, à partager, les com sont faits pour ça.

Et pour vous tous, n’hésitez pas non plus, c’est toujours un plaisir.

Et appel aux lycéennes (et autres personnes de la gente féminine) qui ont rencontré David Foenkinos : êtes-vous vous aussi tombé sous son charme ? ^^

Publicités

A propos constance

Constance est une étudiante bretonne de 20 ans. Elle tient ce blog depuis 3 ans et se dit passionnée de littérature en tous genres même si elle lit plutôt des romans. petiteslecturesentreamis@hotmail.fr
Cet article a été publié dans quelques aventures livresques (rencontres, festivals, prix...). Ajoutez ce permalien à vos favoris.

30 commentaires pour EVENEMENT !!! rencontres Goncourt des Lycéens à Rennes, 10 et 11 Décembre 2009

  1. Brize dit :

    BRAVO et FELICITATIONS, Constance ! Et merci de nous avoir fait partager ce grand moment ( je découvre ce Prix de la critique lycéenne que je trouve super ! ).

    • constance93 dit :

      Merci beaucoup ! J’y reparticipe l’année prochaine, même si ma classe n’y participera pas, même de façon « hors Goncourt des Lycéens » (une année, ça va, deux… :S) : l’exercice de la critique m’a plu (je crois que je n’aurais pas gagner sans cela), lire des romans contemporains aussi et partager à propos de ces livres également ! Alors, pourquoi pas, à titre personnel, y participer de nouveau si je le peux ?

  2. valérie dit :

    Merci pour ton billet sur mon blog et surtout félicitations! Tu as dû vivre des moments formidables avec ce Goncourt des Lycéens. Tu as raison, Mauvignier était difficile pour des ados. Je suivrais tes billets avec plaisir. J’aime ton enthiousiasme et ton humilité.

    • constance93 dit :

      Que d’éloges ! merci !
      Les rencontres ont été de pur moments de bonheur en effet : rencontres avec d’autres lycéens, rencontres avec des auteurs, bonheur d’être 1e (comme quoi, pas si humble que ça^^)… Tout ça quoi.
      a bientôt (je vais moi aussi passer souvent sur ton blog, c’est un des mieux que je découvre en prenant les noms au pif dans la liste des participants au challenge du 1%)

  3. Stephie dit :

    Je suis ravie quand je lis des billets de jeunes lecteurs aussi enthousiastes !

    • constance93 dit :

      jeune lectrice, jeune lectrice… je lis depuis 10 ans quand même ! ^^ non, je sais pas si c’est de l’enthousiasme mais j’adore lire et partager sur mes lectures (d’où ce blog, j’aurais du avoir l’idée bien avant) et c’est vrai que ma jeunesse me permet les deux !

  4. Neph dit :

    Je ne peux que confirmer ce qu’ont dit mes prédécesseuses ! Et si, si, ça ressemble à de l’enthousiasme qui tend vers l’euphorie : tant mieux ! Continue 🙂

    • constance93 dit :

      bon, je vais finir par l’admettre tellement on me le dit… Et puis cette euphorie (puisque c’est comme ça que vous l’appelez) vis-à-vis du Goncourt des Lycéens et de la littérature contemporaine m’a beaucoup apporté donc je ne vais pas le dénigrer. 😀

  5. Catherine dit :

    Bonsoir Constance, je te remercie d’être passée sur mon blog et d’y avoir laissé un commentaire, ça m’a d’ailleurs permis de découvrir ton blog. Quel plaisir de voir des jeunes aimer la lecture, lire, découvrir des classiques et de bons auteurs, et quelle chance pour toi de rencontrer Jean-Michel Guenassia ! Je mets ton blog en lien dans mon blog et je te souhaite un bon weekend.

    • constance93 dit :

      merci, je vais faire de même pour le tien !

    • constance93 dit :

      nous allons partager des challenges apparemment puisque je viens de m’inscrire, juste après avoir cliquer sur le lien sur ton blog, au challenge « littératures de l’imaginaire ». Si on l’ajoute au challenge du 1% littéraire et au « coups de cœur de la blogosphère », ça fait 3. On se recroisera je pense 😀

  6. Catherine dit :

    Certainement !
    N’es-tu pas intéressée par le défi ‘100 ans de littérature américaine’ et le challenge ‘Une année en Russie’ qui courent sur 2010 ?

    • constance93 dit :

      je viens de m’inscrire pour « une année en Russie »… « 100 ans de littérature américaine », je ne peut tout simplement pas : la liste est trop bien, je voudrais presque tous les lire, mais c’est impossible. Donc je ne m’inscris pas, mais je lirai certains de ces livres dans l’année sans aucun doute.

  7. philarmor dit :

    Bonsoir Constance
    Je suis impressionné par l’ampleur de tous lectures et la qualité de tes choix et de tes commentaires.
    Je lis actuellement « le club des incorrigibles optimistes » et comprend pourquoi il plait tant aux lycéens, qui doivent un peu se reconnaitre dans Michel.. Les personnages sont de plus, tous, extrêmement attachants.
    Je te souhaite une belle année de nombreuses découvertes.
    (je me permet de te mettre en lien sur mon blog)
    Phil

    • constance93 dit :

      Merci !
      Je préfère juste passer mon temps libre à lire qu’à regarder la télé ! L’ampleur de mes lectures, si l’on considère le temps que je passe à l’exercice, n’est pas si considérable.
      La qualité de mes choix est faite au gré des conseils des autres (que je trouvent en masse sur vos blogs) et des obligations (goncourt des lycéens = liste de la sélection, classiques conseillés ou obligés par les profs…).
      La qualité de mes commentaires : là, je considère que c’est un vrai compliment, même si j’en vois beaucoup d’autres meilleurs sur la blogosphère de lecture.
      Vous savez aussi choisir vos lectures, avec le Club des Incorrigibles Optimistes bien sûr, mais avec plein d’autres lectures que je découvre avec vos billets (certains que j’ai lu comme Des Hommes, d’autres que je veux lire comme La Diagonale Du Vide, d’autres que je ne connais pas mais que, je n’en doute pas, sont de bons choix).
      Le Club plaît aux adolescents, c’est vrai, mais peut-être pas autant parce que nous nous identifions à Michel comme vous le pensez (de mon côté, Michel m’a plus fait énormément rire à lire en marchant et en détestant les maths qu’autre chose) mais parce que toutes les histoires des émigrés sont poignantes et que le récit est plein d’humour malgré la noirceur du thème. Et pour d’autres choses aussi, mais nous ne sommes pas dans un article faisant l’éloge du livre, juste un commentaire dans lequel j’ai déjà dit beaucoup d’autres choses.
      Bonne année à vous aussi. Bonnes lectures.
      Constance.
      PS : c’est super de me mettre dans vos liens, merci ! Je vais faire de même pour votre blog 😀

  8. constance93 dit :

    Merci !
    Je préfère juste passer mon temps libre à lire qu’à regarder la télé ! L’ampleur de mes lectures, si l’on considère le temps que je passe à l’exercice, n’est pas si considérable.
    La qualité de mes choix est faite au gré des conseils des autres (que je trouvent en masse sur vos blogs) et des obligations (goncourt des lycéens = liste de la sélection, classiques conseillés ou obligés par les profs…).
    La qualité de mes commentaires : là, je considère que c’est un vrai compliment, même si j’en vois beaucoup d’autres meilleurs sur la blogosphère de lecture.
    Vous savez aussi choisir vos lectures, avec le Club des Incorrigibles Optimistes bien sûr, mais avec plein d’autres lectures que je découvre avec vos billets (certains que j’ai lu comme Des Hommes, d’autres que je veux lire comme La Diagonale Du Vide, d’autres que je ne connais pas mais que, je n’en doute pas, sont de bons choix).
    Le Club plaît aux adolescents, c’est vrai, mais peut-être pas autant parce que nous nous identifions à Michel comme vous le pensez (de mon côté, Michel m’a plus fait énormément rire à lire en marchant et en détestant les maths qu’autre chose) mais parce que toutes les histoires des émigrés sont poignantes et que le récit est plein d’humour malgré la noirceur du thème. Et pour d’autres choses aussi, mais nous ne sommes pas dans un article faisant l’éloge du livre, juste un commentaire dans lequel j’ai déjà dit beaucoup d’autres choses.
    Bonne année à vous aussi. Bonnes lectures.
    Constance.
    PS : c’est super de me mettre dans vos liens, merci ! Je vais faire de même pour votre blog 😀

  9. Canel dit :

    Après ta visite sur « La délicatesse », je viens de faire ma curieuse sur ton blog !
    Intéressantes, ces rencontres ! je reviendrai lire plus en détail. On m’a offert « Le club des incorrigibles optimistes » à Noël et je compte le lire très bientôt. J’ai été ravie de rencontrer Delphine de Vigan à Nantes en novembre à propos de « Les heures souterraines ». Elle a bien raison : les lycéens du Goncourt des lycéens ont la pêche, tu en es la preuve !

  10. Canel dit :

    OK, merci ! en bonne obsessionnelle, je consacre 2h cet aprem à finir ‘Les mains rouges’ pour honorer le challenge 2% rentrée littéraire 2009 avant les 12 coups de minuit, sans quoi ma PAL sera re-transformée en forêt… et je viens découvrir ton blog minutieusement. A +
    😉

  11. Canel dit :

    J’aurais adoré cette expérience du Goncourt des Lycéens qd j’étais lycéenne ! surtout que j’habitais Rennes ! mais ça n’existait pas, je suis très vieille 😉 !

  12. Canel dit :

    C’est mes enfants qui me trouvent vieille ! et bcp de blogolectrices ont entre 25 et 35, je suis donc une des mamies de la blogo 😉 ! Mais comme dit la sage Abeille, on surmonte tout ça dans la blogo, pas de barrière de générations 😉 !
    Rien à voir : tu connais les partenariats de BOB, qui te permettent de recevoir des livres ? (annonce des livres offerts le dimanche vers 15h). Tu les reçois sous 15 jours et as ensuite un mois pour en faire une critique sur ton blog.

    • constance93 dit :

      oui, j’ai découvert BOB en voyant son logo un peu partout sur vos blogs 😀 j’ai reçu le premier qui s’appelle Alberg juste avant Noël. Reste à le lire…
      Mais merci du tuyau 😀

  13. Ping : Un bilan de 2009… « petites lectures entre amis

  14. Ping : L’heure d’un bilan s’impose | petites lectures entre amis

  15. Bravo pour cette récompense ,
    bel enthousiasme communicatif.
    Spyd

  16. dehaan jean dit :

    bravo d’abord pour votre critique. C’est un monument.
    Merci ensuite de nous faire partager ces moments. Internet est vraiment un bel outil qui permet tout cela.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s