Le Cercle Littéraire des Amateurs d’Epluchures de Patates de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows

Petit plaisir à l’horizon

L’unique livre de Mary Ann Shaffer, Le Cercle Littéraire des Amateur d’Epluchures de Patates, est truffé de petites choses qui font le bonheur du lecteur, à commencer par l’histoire bien sûr. Juliet, écrivain, est en recherche d’inspiration pour son prochain livre qu’elle décide d’écrire juste après son premier succès, un condensé de ses articles parues pendant la guerre, très drôles et très vrais. Elle est aidée de sa meilleure amie, Sophie, du grand-frère de celle-ci qui est aussi le patron de sa maison d’édition, Sydney, de son éditrice, Susan Scott et surtout d’une île anglo-normande, Guernesey, occupé pendant la guerre, avec qui elle établie une correspondance. Les membres du Cercle, tout d’abord, qui l’intéresse pour la rédaction d’un article sur l’utilité de la lecture dans lequel elle prend en exemple la période de la guerre et ce Cercle créé pendant celui-ci. Ils ont une histoire émouvante et drôle qui se joue encore à l’époque de Juliet, en 1946, puisqu’ils espèrent le retour de la fondatrice du Cercle, Elisabeth, qui leur a en attendant confié sa fille, Kit, né de l’amour avec un médecin allemand pendant la guerre.

La forme aussi, originale, simple et plaisante : un roman épistolaire. Tout le récit est sous forme de lettres. Les écrivains et les destinataires sont toutes les personnes citées plus haut, plus quelques unes qui apparaissent au fil de l’histoire. Au début, nous sommes un peu perdu, les personnages se connaissent depuis toujours mais nous non. Une fois que le statut de chaque personnage et les liens qu’il y a entre eux sont posés, on apprécie ces lettres longues ou courtes pleines de fraîcheur, de ressentis, d’intimité et d’idées. Nous plongeons dans l’enfance de Juliet avec l’échange entre elle et Sophie, dans le milieu de l’édition avec les lettres entre Juliet et Sydney, et surtout dans l’occupation avec les lettres qui viennent de Guernesey. Petit bémol ici cependant : les lettres changent très peu de style, alors qu’il y en a tout de même sûrement une entre le fermier de Guernesey qui témoigne de son acte de résistance et l’écrivain qu’est Juliet, par exemple.

La personnalité des personnages aussi, est intéressante. Aucune n’est identique mais toutes sont très bien définies au fil des lettres : Juliet est très compréhensive, heureuse de vivre et pas très sûre d’elle ; Sydney est aventurier, sérieux et responsable ; Sophie est douce, ouverte et jeune maman heureuse. La personnalité des membres, avant même de la deviner au ton des lettres, nous est donnée par l’auteur ou le livre que chacun dit préférer : Dawsey aime la poésie de C.Lamb, Isola Pribee les romans des soeurs Brontë, Eben Shakespeare… La façon dont ils parlent de leur lecture nous en apprend beaucoup également : ce qu’ils en ont retenu, ce qu’il s ont préférés, leur vision de l’oeuvre, tout cela indique la personnalité des personnages. Le procédé est plus que convaincant, surtout pour les lecteurs convaincus de la théorie énoncée plus haut.

Et puis, comme c’est une lecture de vacances (cela n’était pas encore dit mais maintenant vous voilà prévenus, chers amis), il y a des rebondissements, des histoires sentimentales, une intrigue (quelle histoire Juliet va-t-elle écrire ? sous quelle forme ? va-telle y arriver ? qu’est-il arrivé à Elisabeth ? Juliet va-t-elle vraiment se marier avec Mark, homme riche, dédaigneux et horrible ? que va devenir Kit sans sa maman ?…) et une happy end assez inattendue grâce à/à cause de toutes les horreurs évoquées avant avec l’aide tout d’abord des témoignages sur l’occupation de Guernesey, puis vers la fin avec un personnage hautement émouvant, Remy, une revenante du camp de concentration de Ravensbürk, mais je n’en dis pas plus… A lire !

Le Cercle Littéraire des Amateurs d’Epluchures de Patates

de Mary Ann Shafer et Annie Barrows

Editions du Nil

2 Avril 2009

NB : les éditions du Nil ont vraiment de belles couvertures (cf ci-dessus et Harry, revu et corrigé)

A propos constance

Constance est une étudiante bretonne de 20 ans. Elle tient ce blog depuis 3 ans et se dit passionnée de littérature en tous genres même si elle lit plutôt des romans. petiteslecturesentreamis@hotmail.fr
Cet article, publié dans 2 bien, bien, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

26 commentaires pour Le Cercle Littéraire des Amateurs d’Epluchures de Patates de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows

  1. DF dit :

    Trop lu d’articles à ce sujet, trop unanimes, ce qui m’éloigne un peu de ce roman…

    A noter que la dernière fois que j’ai entendu parler de Guernesey, c’était dans le cadre d’un livre sur le secret bancaire et les trusts, dont je parle en ce jour sur mon blog…

    • constance93 dit :

      Je passerais voir jeudi ou vendredi, là je suis à Paris 🙂
      Je comprend que tu veuilles attendre un peu avant de le lire, envie d’avoir son propre avis sans être influencer dans un sens comme dans l’autre par les articles. Pour ma part, je ne suis pas si enthousiasmée que ça (la happy end et l’uniformité du style alors que ce sont différents personnages qui parlent m’ont un peu dérangé)

  2. Restling dit :

    Comme toi, j’avais beaucoup aimé ce roman, que j’ai trouvé assez original et plaisant.

  3. Mathilde dit :

    effectivement un très bon moment de lecture, plutôt original et pas si léger qu’on pourrait le croire…

  4. Restling dit :

    Je me souviens avoir beaucoup aimé ce livre moi aussi. Il a suscité beaucoup d’enthousiasme sur la blogosphère !

  5. yspaddaden dit :

    Une très bonne lecture pour les vacances en effet, très agréable, on a vraiment l’impression de passer quelques instants avec tous ces gens.

  6. valérie dit :

    Je crois que je vais être la dernière à lire ce livre, et ce n’est pas l’envie qui me manque. Tu as raison, j’aime moi aussi les couvertures des éditions du Nil.

  7. Paradoxale dit :

    Justement je viens de le lire !

    Moi j’ai beaucoup aimé, c’était très agréable à lire, et les personnages sont terriblement attachants. Kit est adorable ! et tout comme Juliet je me sentais proche d’Elizabeth, elle est d’ailleurs un de mes personnages préférés dans ce roman. J’ai aimé entrer dans l’intimité de ces lettres, surtout que le sujet de l’Occupation est très intéressant.

    Mais, comme toi, j’ai trouvé étrange que les lettres aient toutes le même style. On ne ressent pas de différence entre les lettres écrites par Juliet ou Isola, ce qui n’est pas très vraisemblable.

    Enfin, un très bon moment de lecture!

  8. Grimmy dit :

    Un de plus dans ma lal ! Ton billet m’a convaincue.

  9. marie dit :

    Bonjour,

    tout dabord, bravo pour ton superbe blog, ton sens de la critique, et ton gout de lire…

    Euh, je vais peut-etre me présenter, marie, grande lectrice, étudiante en L1 lettres modernes (a brest) .J’ai découvert ton blog, par l’intermédiaire du blog du lycée de carhaix, dont je suis une ancienne élève(et oui, j’ai eu la génialissime madame gayte comme prof! )….euh, voila…petite présentation histoire de ne pas etre qu’une énième lectrice admiratrice de ton blog!! 😀 ( arg pourquoi la pitite image n’apparait-elle pas?)

    Euh, et bien voila….je n’avais rien de spécial a dire a par des félicitations…(ah et oui,aussi, ne fait pas attenbtion a mes fautes d’orthographes, c’est l’un de mes vilains défauts…et pourtant ce n’est pas faute de passer mon tps a lire!La vie est trop injuste!)

    Bon je vais m’arreter la….bonne continuation….

    Marie

    • constance93 dit :

      (l’image apparaît sur le blog mais pas quand tu écris ton message :s (sauf pour celui ci, va savoir pourquoi (et j’ai pour ma part un sacré problème avec les parenthèses (à vrai dire, j’use du principe des parenthèses à tiroirs un peu excessivement (mais tu as pu t’en rendre compte^^))))

      Merci pour tes félicitations, ça fait toujours plaisir et en plus de savoir que c’est le blog des amis de Carhaix (rencontrer aux rencontres Goncourt des Lycéens (Y avais-tu participer ?)) qui me fait connaître 😀 Si mme.Gayte a su te donner le goût pour la littérature ou au moins te le faire garder, pour moi, ça veut dire que c’est une bonne prof, même du peu que j’en connais 😉

      Tu n’es pas la énième lectrice admiratrice de mon blog, déjà parce que je n’ai pas beaucoup d’admirateurs (merci pour moi, je ne supporterais pas des messages élogieux à longueur de temps, ce blog est fait pour des échanges (bon, j’avoue, recevoir un compliment pour mon blog en guise de présentation est assez bien perçu 😉 , mais j’aime encore plus quand la discussion se poursuit sur les lectures, ce qui j’espère arrivera par la suite (si tu arrives à comprendre ce message (d’ailleurs, si ce n’est pas clair, dis-le, je le modifierais pour qu’il soit compréhensible)) et ici personne n’est anonyme (même si la plupart ne donne que des surnoms, à la rigueur des prénoms^^), et encore moins une personne liée à moi même de loin (je veux dire, nous remontons de ma participation au goncourt des lycéens à la rencontre avec des élèves du lycée de Carhaix et de leur prof Mme.Gayte qui en a découlé à ton passage avec la même prof il y a deux ans et demi, en passant bien sûr par notre passion commune de la littérature : au bout du compte, il y a un lien).

      (mon prof de français, que j’hésite à dire génialissime car il lui arrive de passer sur mon blog et je ne voudrais pas qu’il lise ceci parce qu’il en deviendrait arrogant, dit que les accords du participe passé sont un véritable péché mignon chez moi, ma mère préfère parler de fautes inacceptables (c’est pour ça que j’aime bien mon prof de français aussi^^), donc ne t’inquiètes pas pour les fautes d’orthographe 😉 )

      N’hésites pas à repasser et à parler d’une lecture commune à une des mienne, ou alors qui te semble en lien et qui pourrait me plaire… Les commentaires sont fait pour ça (et les Liste à Lire faites pour s’allonger) 🙂 .

      Merci pour ton message élogieux anonyme N°. (oups, Marie de Carhaix)^^ et Bonne Continuation (avec ou sans fautes d’orthographe, ce n’est pas ce qui importe vraiment)
      A bientôt !

      • Marie dit :

        et non!! a mon grand regret je n’ais pas participer a cette incroyable aventure! Madame Gayte a attendu que je sois partie(elle m’en avait parlé en terminale quelques jours avant le bac…j’ai failli faire exprès de le rater…pour redoubler…mais je n’ais pas pu(avec un 18 en litto c’est un peu compliqué en fait, (zut, tu as déteins sur moi, je commence a mettre plein de parenthèse maintenant! grr) je lui en voudrai toute ma vie 😉 )
        Mais par contre j’ai participé au festival étonnant voyageur, qui est extra…d’ailleurs bravo a toi pour ta participation future…tu verras, c’est vraiment bien(…dans un cadre idyllique en plus!)

        Euh, j’ai un peu perdu le fil de mon message…ah oui, nous avons la même conception d’un prof « génialissime » a vrai dire….aimant lire, partager ses lectures(et pas seulement celles qui sont obligatoires), donnant envi de faire un festin gargantuesque de lectures (dsl pour l’adjectif, mais je suis en pleine étude de Gargantua, il me colle donc un peu a la peau en ce moment, (ce qui n’est pas forcément une bonne chose, (bien que le livre soit extra)))!!
        En terminale, elle m’avais demandé de faire des lignes(: je n’arrivais pas et n’arrive toujours pas a écrire correctement le mot « notamment », et je crois que ça l‘énervais), mais pour rigoler, elle ne disait pas ça sérieusement, mais moi, élève modèle que j’étais(ironie, ironie) je lui les avais faite…aah…la terminale…le bon vieux temps(profite bien de tes années lycée, ce sont les meilleures)
        Bref, euh ce message devient incompréhensible et complètement inutile…je vais donc m’arrêter là!!!

        Bonne continuation(je repasserai (souvent))

        Marie

        Ps: tu peux ajouter: la géométrie des rêves dans ta liste de lectures…de Hubert HADDAD, tu verras, il a un style très particulier…qui plait(ou pas!), Moi, j’aime!!(en plus superbe couverture, tout comme le titre d’ailleurs(enfin je trouve))

        • constance93 dit :

          Mais non, ce n’est pas du tout incompréhensible et inintéressant !
          D’ailleurs je vais répondre moi aussi quelque chose de censé (et même avec des tirets (même si ça n’exclue pas les parenthèses à tiroirs^^)^^) :
          – Moi même, j’ai tellement aimé l’aventure du Goncourt des Lycéens, que j’envisage de devenir prof de français, pour revivre ce que j’ai vécu, et surtout pour faire vivre à d’autres l’extraordinaire aventure (et comme je suis une incorrigible optimiste, je me persuade qu’il existera encore dans 7/8 des élèves comme toi et moi qui rêvent de vivre des choses comme ça au lycée) ! 😀
          – Merci pour tes félicitations ! Tu n’imagines même pas à quel point j’ai hâte : après une expérience livresque comme le Goncourt des Lycéens de laquelle tu es ressorti grandie et encore plus passionnée, tu n’as qu’une envie : recommencer ! Et là, le prix Ouest France/Etonnants Voyageurs m’offre un défi de lecture (pas si énorme que ça (10 à lire pour début mai) mais liste imposée et lecture intelligente (ce n’est pas comme si on me donnait à lire des Marc Levy ou des Musso^^) tout de même), des délibérations avec 10 autres jeunes normalement aussi motivés que moi (ce qui les rend déjà intéressants 😛 ), l’élection d’un lauréat, et surtout le festival Etonnants Voyageurs ! (je suis totalement euphorique depuis que j’ai appris la nouvelle)
          – je suis totalement d’accord avec toi pour ce qu’un prof doit vraiment apporté à ses élèves
          – je n’ai jamais lu que des extraits de Gargantua, mais j’aime quand même l’adjectif donc utilise le comme tu veux ici 🙂
          – Mr.Urnauer ne m’a pas encore fait le coup, pourtant, j’ai le droit à des réflexions sur mes copies par rapport à mes ENOOORMES fautes. Je ne sais pas si je suis capable de faire des lignes juste pour amuser mon prof, mais j’ai quand même accepter de faire une émission à la radio locale pour parler du prix Goncourt des Lycéens, alors que je déteste parler en public (par contre, là, j’avoue, c’est lui qui m’a forcé la main, mais je le remercie quand même parce que c’est une bonne expérience finalement et que je suis contente qu’il m’ait plus ou moins forcé 🙂 )
          – je suis en train de me rendre compte que je suis dans des années totalement folles qui m’ouvrent toutes les possibilités et ne m’interdit que finalement peu de choses, alors, ne t’inquiètes pas, je profite ! 😀
          – tout était intéressant dans ton message et j’ai pris plaisir à y répondre, même si il est un peu trop long pour un commentaire (la prochaine fois que tu m’envoie un com’ aussi long, je te réponds par mail 🙂 )
          A bientôt !

          C.
          PS : Géométrie des rêves dans ma LAL (le titre est attirant et je fais confiance aux anciennes lycéennes qui ont eu des bons profs de français 😉 )

          • marie dit :

            Et bien rajoute gargantua…parce que il est vraiment extraordinairement génial ce livre…un humour scatologique+la « substantifique moelle » a chercher, pr trouver le véritable sens(cacher pr cause de censure)+des personnages haut en couleur+des inventions de mots a couper le souffle…euh et bien tout ça fait que c’est une œuvre vraiment complète…intéressante…et géniale a étudier!

            .C’est drôle, un de mes rêve est de réussir a devenir prof de littérature (au lycée si possible) pour un peu les mêmes raisons…mais le chemin est encore long…trèès long…quoique, les semaines a la fac passent a une vitesse folle!!
            .c’est vrai, mes commentaires sont un peux longs, mais je n’arrive pas a en écrire des plus courts…une foi que je suis lancée je ne peux plus m’arrêter, et comme je ne trouve pas ton adresse mail, je continue a les écrire ici 😉
            – tu sais qu’en terminale, pour l’épreuve de littérature, l’orthographe est sur 5 points (et ou l’horreur) a chaque foi, j’avais 1 ou maximum 2, a chaque fois madame gayte me frappait (ceci est une image bien sur!!(J’espère qu’elle ne passe pas sur ton blog, et qu’elle ne lira pas tous les commentaires ou je parle d’elle)) Parce-que sans ça j’aurai pu avoir 16!! Enfin…l’orthographe me traumatise…en plus, on a des dictées en grammaire a la fac…horreur!!!

            – je pense que ce livre(géométrie des rêves) te plaira, d’autant plus que j’ai remarqué en parcourant ton blog, que nous avions a peu près les mêmes gouts…j’ai adoré d’une manière indescriptible le club des incorrigibles optimistes, je l’ai engloutie en une soirée, j’adore lire au lit(avec une théière fumante a coté si possible!), et puis encore d’autre choses qui m’échappent sur le moment, a si, peut être le fait d’écrire des commentaires trop long pour être des commentaires justement!!!

            Voila, voila…bonne soirée, bonne nuit…bonne fin de semaine…(héhé moi je suis en week-end !!)

            Marie

            • constance93 dit :

              réponse par mail cette fois (comme ça tu pourras avoir mon adresse 😛 )
              Juste : j’aime bien nos discussions sauf qu’ici on monopolise un peu l’espace commentaire pour un livre (que j’avais bien aimé en plus ^^ ) 😉
              A bientôt !

  10. Catherine dit :

    Je garde encore un très bon souvenir de ce roman et toutes les personnes à qui je l’ai conseillé l’ont aimé !

  11. philarmor dit :

    Dans la liste de mes prochaines lectures.
    Il fait partie de la sélection du prix du « Télégramme »
    Amicalement
    Philippe

  12. Ping : Tag « Comment choisissez-vous vos livres ?  « petites lectures entre amis

  13. Lyra Sullyvan dit :

    Coup de cœur pour moi aussi. Malgré le sujet, j’en garde une impression de légèreté, de poésie, et beaucoup d’affection pour ce livre.
    Contente qu’il t’ait plu aussi !

    • constance93 dit :

      je connais très peu de personnes qui n’ont pas aimé 😉 je pense qu’on peut même le classer comme « coup de coeur de la blogo » 😛
      mais ça fait toujours plaisir de croiser des avis similaires sur la blogo 🙂

  14. JuNa62 dit :

    Je ne sais pas si je vais lire tout ton blog, à chaque avis, j’ajoute le livre concerné dans ma PAL, ça ne va pas! Elle va déborder et m’en vouloir!!! 😀

  15. Ping : Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows « Les lectures du petit panda hyperactif..!

  16. lolita dit :

    Ce livre est particulièrement intéressant, cependant, pour un francophone, le lire en anglais s’avère être une tâche difficile. Par ailleurs, en le lisant traduit de l’anglais, il se trouve que le roman épistolaire prend une toute autre forme, et on s’identifie nettement plus facilement aux personnages, dès lors qu’on ne s’intéresse plus au sens du mot anglais (pour la version originale anglaise).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s