Prières de J-F Chabas

Secrets de Dieu

Prières. Le titre nous présente à lui la forme et le contenu de ce livre qui nous offre les prières de quatre personnages sans aucun lien autre que leur religion, catholique. Tous demandent, justifient, s’énervent et remercient leur Dieu ou ses saints. Amine,  « soldat de Dieu » au Liban prie la Vierge Marie pour l’aider à diriger ses tirs, Jack, pêcheur écossais, prie son patron St Pierre de lui offri l’amour de sa belle et des bonnes pêches, Prosper demande à Dieu de l’aider à retrouver son sang à Haïti et Dolorès remercie et interroge Notre Père de sa vie dans un petit village au Brésil. Ils vivent à des époques et dans des lieux différents, mais ce qui les distingue surtout est leur personnalité et leur vision de la religion Amine est un jeune homme que l’horreur à poussé au fanatisme, Prosper un homme à moitié fou plongé dans une quête sans autre fin que la mort, Dolorès une femme pleine d’optimisme enfermé dans la pauvreté et Jack un jeune homme très drôle qui a un rapport presque amical avec son saint. Chacun utilise des mots et un langage différent pour prier, nous faisant parfois frémir et parfois rire.

Avec ce livre, nous sommes plongés dans la plus grande intimité de ces quatre personnages : leurs prières. Nous les imaginons silencieuses et pleines de ferveur. Leur foi à tous est très grande même si certains (Jack) s’interrogent sur « cette histoire de trois en un » (le Père, le Fils et le St Esprit) et d’autres (Dolorès) se demandent pourquoi les malheurs existent malgré la suprématie de Dieu. Elle les guide tous les jours vers un  avenir plus qu’incertain.

L’histoire est aussi présente à travers le récit que chaque personnage nous fait, ou plutôt fait à Dieu : les guerres civiles au Brésil entre gouvernement et Eglise pour l’un, les dictateurs qui s’enchaînent à Haïti pour un autre, la guerre du Liban qui oppose musulmans, juifs et chrétiens pour un autre encore, la naissance d’un parlement écossais pour le dernier… Ces désastres de part le monde et de part les époques nous interrogent sur l’existence même de ce Dieu : pourquoi laisse-t-il faire cela s’il est tout puissant ? pourquoi le mal existe-t-il s’il n’est que le bien ? pardonnerait-il tout et n’empêcherait-il rien ? et pourquoi accepte-t-il de laisser les croyants faire des atrocités en son nom ?

Il guide ces personnes, cependant. Les quatre, tout en prenant des chemins différents (l’oubli, la mort, la vengeance, le voyage, le bonheur…), sont persuadés de suivre le chemin de Dieu, de faire ce qu’il désire. Nous les suivons dans ce chemin, nous demandant comment la religion peut justifier certaines actions. La religion peut tout générer, du bien au mal, mais nous ne la comprenons pas plus à la fin de ce récit.

Prières

de J-F Chabas

Ecole des loisirs

6 Mars 2008

A propos constance

Constance est une étudiante bretonne de 20 ans. Elle tient ce blog depuis 3 ans et se dit passionnée de littérature en tous genres même si elle lit plutôt des romans. petiteslecturesentreamis@hotmail.fr
Cet article, publié dans 3 partagés, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Prières de J-F Chabas

  1. herisson08 dit :

    IL me tente vraiment !!

  2. ashab dit :

    excusez moi de vous répondre en retard. Je comprends votre malaise et l’Histoire à laquelle vous faites allusion. Pour ma part le Dieu auquel ils s’adressent tous à l’air bien sourd, comme d’hab. Après cette « idée » fait faire des choses positives comme des oeuvres d’art par exemple. Suite à la lecture du « sacré et le profane » de Mircea Eliade et après expérience, j’ai plus une nature agnostique que athée. Et dans ce livre, c’est plus l’ intime et l’histoire de » chaque homme qui compte pour moi, un peu perdu cherchant donc peut-être une oreille plus qu’un dieu. je l’ai plus senti comme ces pensées qu’on s’envoie parfois à soi même constatant très vite qu’il n’y a pas de dieu. Sinon j’aime bien le nom que vous avez donnez à votre blog. A bientot

    • constance93 dit :

      Merci 🙂
      c’est vrai que la religion a donné lieu a des chefs d’œuvre artistique, et ce de tous temps (j’étudie pour ma part l’histoire des arts au lycée).
      tu as sûrement raison en disant que les prières adressées à un Dieu sont plus un prétexte à révéler l’histoire et l’intimité la plus profonde de chacun des personnages (pour le récit) et un prétexte à se parler à soi-même, se confesser et se comprendre (pour les personnages et toutes les personnes qui s’y identifient).

  3. Ping : 60 Days Books #24 | petites lectures entre amis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s