Créatures de la nuit de Kate Thompson

Merci aux éditions et à pour ce livre offert suite au jeu-concours du Livraddict mag n°1

Surprise !

Créatures de la nuit, ça ressemble à un énième titre de roman fantastique jeunesse. C’est ce que vous désiriez ? Eh, bien, c’est loupé. Créatures de la nuit est bien plus que cela.

Tout d’abord parce qu’il n’a pas qu’une dimension fantastique mais aussi une « sociale » et une autre policière. D’ailleurs, le livre nous parle plus de la misère à Dublin, de la délinquance et des drogues,et de l’enquête d’un jeune narrateur sur le précédent locataire de la maison que d’une histoire fantastique : il n’est plus qu’une toile de fond à ces deux autres dimensions.

Nous pouvons aussi dire que Créatures de la nuit est plus qu’un roman fantastique jeunesse, parce qu’à la différence d’une grande partie des livres de cette catégorie, il y a quelque chose derrière. Ainsi, le roman n’est pas dénudé de style mais ne s’en démarque pas trop tout de même. Il ne va en effet pas hésiter à utiliser un langage populaire voire vulgaire qui correspond véritablement à la personnalité du narrateur, un adolescent de Dublin jeune délinquant. La construction du récit relève elle aussi d’une certaine logique quelquefois invisible dans les romans jeunesse : les chapitres abrupts correspondent bien aux changement brutaux dans la pensée du narrateur et dans l’avancée de l’intrigue. Ce n’est pas énorme, mais c’est assez pour que ça soit remarqué, et apprécié. Parce que le lecteur adolescent aime bien aussi que derrière le fond (du fantastique, des personnages à qui l’on s’identifient et une intrigue bien ficelée), il y ait une forme originale.

Bon, c’est vrai Rob, le narrateur, est insupportable à toujours critiquer sa mère, faire du chantage, voler, fuguer et faire des conneries, mais là encore, on doit féliciter l’originalité du personnage. C’est tout simplement un anti-héros jamais vu puisque l’auteur ne semble même pas le rendre assez fantastique (comme l’est par exemple Artemis Fowl, le héros d’Eoin Colfer) pour qu’il plaise. Il est juste un gamin qui s’est laissé manipuler en toute connaissance de cause (il possède en effet une grande lucidité dès le début du roman) par son milieu et sa société pour devenir ce qu’il est. Jusqu’au milieu du livre, ce n’est que de l’antipathie que l’on ressent face à lui, mais, quand il commence doucement à changer, il devient tout à coup attachant, et, même si l’on devine un peu comment tout va se terminer, on aime bien.

Le mystère plane cependant jusqu’à la fin sur l’histoire de la maison et l’existence ou non des fées. Que disons-nous ? Le mystère plane encore, même pas révéler par la fin d’une enquête. En effet, quand Rob débarque avec sa mère et son petit-frère dans une maison délabrée au milieu des champs, la vieille voisine, également la propriétaire, leur conseille de mettre un petit bol de lait sur le bord de la fenêtre tous les soirs. Personne n’y croit mais deux autres mystères arrivent également très vite : la disparition de l’ancien locataire et le meurtre non élucidé des locataires d’avant encore. L’inquiétude plane sur le sort de la petite famille échappée de Dublin pour fuir des créanciers pour la mère et des mauvaises fréquentations pour Rob…

La fin, tout en étant en partie celle que l’on attendait, est surprenante car elle ne révèle rien ou presque et laisse le narrateur comme le lecteur dans l’incertitude…

Teinté de fantastique, Créatures de la nuit vaut le coup d’être lu pour ce qui ne l’est pas (si l’on ne considère que l’approche fantastique, disons que le genre n’est pas très bien abordé et que nous ne sommes pas emporté dans un autre monde…) : un bon roman jeunesse.

Créatures de la nuit

de Kate Thompson

éditions Baam

? Mars 2010

Publicités

A propos constance

Constance est une étudiante bretonne de 20 ans. Elle tient ce blog depuis 3 ans et se dit passionnée de littérature en tous genres même si elle lit plutôt des romans. petiteslecturesentreamis@hotmail.fr
Cet article, publié dans 2 bien, bien, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Créatures de la nuit de Kate Thompson

  1. maxo0 dit :

    Déjà dans ma LAL ;D

  2. esmeraldae dit :

    très déçue, une couverture et un résumé trompeurs. j’avoue avoir arrêté à plus de la moitié tellement que je ne supportais plus ce sale gosse, je pense que j’aurais jeté le livre contre le mur si j’avais continué à lire les mauvais coups qu’il faisait!

    • constance93 dit :

      c’est vrai que quand tu lis le résumé et le titre et voit la couverture, tu t’attends à du fantastique alors que c’est tout autre chose qui nous est offert. J’ai réussi à savourer la surprise et à ne pas m’attarder sur le mensonge et j’ai assez bien apprécié le livre.
      mais ta réaction est elle aussi logique et compréhensible.
      Rob, on finit par s’y attacher même si c’est très dur au début. et puis, pour les lecteurs adolescents (les premiers concernés par ce livre), il est le meilleur exemple de ce qu’il ne faut pas faire et c’est très clair dans le livre 😛

  3. Le Mammouth dit :

    Contente de croiser quelqu’un qui a apprécié ce livre autant que moi ! 😉

  4. Anne Sophie dit :

    j’avais aimé aussi. merci pour ta visite sur mon blog. tu as aussi rejoins mon google reader

  5. Lyra Sullyvan dit :

    J’l’ai dans ma PAL. L’avantage c’est qu’après les avis de plein de gens, je ne partirai pas dans l’optique de la couverture et de la 4e de couv. vu les déceptions que j’ai entendues à ce sujet, je sais à quoi je ne dois pas m’attendre. Espérons que ça me permettra d’apprécier le roman. 🙂

    • constance93 dit :

      j’espère aussi pour toi.
      c’est un bon livre jeunesse annoncé comme fantastique alors qu’il a un énorme pied dans la réalité et traite des problèmes de l’adolescence. si on aime ce genre de livres qui nous fait passer un bon moment tout en nous faisant réfléchir sur la réalité et tout ça dans la catégorie jeunesse ainsi que les surprises, ça plaît. autrement… :s

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s