Damned ! de Fabienne Juhel

Du rififi à Pontivy

Quoi, le nom de Pontivy ne vous dit rien ? Quoi, mon correcteur automatique considère que le nom de la ville n’existe pas ? Pourtant, c’est bien à cet endroit que se passe le dernier Léo Tanguy, Damned ! , cette fois signé Fabienne Juhel et c’est, accessoirement, la ville où j’habite. C’est en centre-Bretagne que Léo Tanguy atterrit cette fois, attiré par des mails étranges, le meurtre de la grand-mère de la petite-amie du moment et l’arrestation d’un homme avec qui il pense avoir couché malgré lui.

Tout commence à Lannion, lors des noces de froment de son ami-coiffeur Dominique. Trois jours de fête et la rencontre de l’invité d’honneur de l’art dans les chapelles, manifestation culturelle et estivale organisée dans la région de Pontivy, Césaire-Diop, sont au programme. Mais après une soirée dont il ne se souvient pas, voilà Léo Tanguy, déjà inquiété par un mail étrange signé J.E.S.U.S, embarqué dans une affaire de meurtre au crucifix… à Pontivy.  La vieille dame assassinée, brodeuse officielle de l’art dans les chapelles, s’avère être la grand-mère de Suzette, sa nouvelle petite-amie du moment. Alors, bon, quandun nouveau meurtre se produit là-bas encore une fois autour de la manifestation et que c’est Césaire-Diop qui est accusé, autant aller y faire un tour, même si on est en vacances. A un rythme finalement assez tranquille les évènements s’enchaînent : nouveaux meurtres autour de la manifestation (après l’artiste et le bénévole, voilà la touriste), tentative d’assassinat, rapports compliqués avec la police et surtout avec les adolescents, circuit de l’art dans les chapelles à la recherche d’indices, petite ballade dans un lycée Joseph Loth un peu fictif…

La ballade est agréable, sans nulle doute. Surtout avec tous les personnages que l’on croise au détour du chemin ou sur l’épaule de Léo. Un Léo Tanguy entre deuil et reconstruction (à bon entendeur le leitmotiv « Chienne de vie… Survivre… Survivre sans Soazig » (encore un que le correcteur ne connaît pas, faudrait qu’il se cultive en culture bretonne celui-là)), un perroquet bavard de damned, un groupe d’adolescents pour le moins insupportable, une femme-fontaine, un artiste dans toute son excellence, un flic débarqué de Nouvelle-Calédonie, un couple d’anciens barmans accueillants, et bien d’autres.

L’enquête en elle-même, je la trouve étonnamment mal menée, mais ce n’est pas grave, le livre dure plus longtemps du coup.

Des petits jeux avec nous et avec l’art dans les chapelles : nombreuses références à des tableaux ou des icônes de l’art, quelques classiques de la littérature de Molière à Rimbaud en passant par Chaderlos de Laclos… On apprécie ces allusions discrètes ou pas, comparaisons des personnages aux œuvres et autres procédés. Et puisque au coeur de cette affaire, entre crucifix et chapelle, Fabienne Juhel va aussi nous parler de religion. Sympathique aussi, sauf qu’à chaque fois, un meurtre s’y rattache, histoire de noircir un peu les retables dorés.

Une lecture d’avant-goût de vacances bien sympathique. Un Léo Tanguy bien écrit, bien mené et juste assez long pour nous transporter (100 pages de plus que le nombre demandé).

Damned !

de Fabienne Juhel

éditions Coop Breizh

(collection Les enquêtes de Léo Tanguy)

18 Mars 2010

Advertisements

A propos constance

Constance est une étudiante bretonne de 20 ans. Elle tient ce blog depuis 3 ans et se dit passionnée de littérature en tous genres même si elle lit plutôt des romans. petiteslecturesentreamis@hotmail.fr
Cet article, publié dans 2 bien, bien, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

19 commentaires pour Damned ! de Fabienne Juhel

  1. talememore dit :

    Oh oui! En voilà une bonne idée de lecture. Moi qui suis dans ma période nostalgique de la Bretagne!

  2. gambadou dit :

    Je connais bien cette ville, j’y ai eu des formations cette année au lycée… Nous nous sommes peut-être croisés ?

  3. Gwenaelle dit :

    j’ai lu ton billet en diagonale pour garder le suspens intact… je vais le lire bientôt!

    • constance93 dit :

      j’ai fait gaffe à ne pas trop en révéler, mais ça vaut mieux quand même, au cas où.
      n’hésite pas à repasser pour venir donner ton avis en comm’ 😉

  4. Yspaddaden dit :

    C’est une série policière avec héros récurrent et auteurs différents, c’est ça, dans le genre du Poulpe ? Connais pas… mais Pontivy je connais de nom (mais pas au point de le situer sur la carte, c’est vrai…)

    • constance93 dit :

      tu prends une carte de la bretagne et tu fais un point au centre. c’est pas très loin 😉
      ou alors tu m’imagines évoluant dans une ville et tu vois Pontivy^^
      je ne connais pas Poulpe, mais oui, ça a l’air de ressembler à ce que tu décris 😉

  5. Gwenaelle dit :

    ça y est : lu et commenté. Une gentille lecture de vacances mais qui sera vite oubliée…

  6. Ping : Damned! | SKRIBAN

  7. DF dit :

    Léger, agréable. A garder en mémoire, donc!

  8. Ping : Damned! « Skriban

  9. Rasta-Girl dit :

    Le pire, c’est que j’y suis déjà allée à Pontivy !!! Oo’

  10. Rasta-Girl dit :

    Enfin, j’y suis juste passée, c’était pour aller chez des amis 😛
    Au fait, beau billet 😀

  11. Rasta-Girl dit :

    Hé ! Faut pas trop rêver nan plus ;D

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s