30 days books #1

Day 01 – Le meilleur livre que j’ai lu l’année dernière –

Sans aucune hésitation, c’est Le Club des Incorrigibles Optimistes de J-M Guenassia qui remporte cette palme. D’ailleurs, il n’a pas plus qu’à moi, puisqu’il a remporté le prix Goncourt des Lycéens 2009. C’est dans ce cadre que je l’avais lu. Avec ma classe, on avait comme défi de lire tous les livres de la sélection pour pouvoir participer au concours de critiques organisé par l’institution.

De la sélection Goncourt de 14 livres, c’était le meilleur à mes yeux. C’est une de mes meilleures lectures. Déjà parce que c’est quasiment le premier roman contemporain que je lis. Le premier immédiatement contemporain. Il y avait une sorte de fébrilité à penser que peu de gens avaient lu ce livre et que j’avais le droit d’avoir mon avis dessus sans qu’au départ on cherche à le contrer. Mais aussi parce qu’une histoire aussi bien construite, des personnages aussi émouvants, un intérêt aussi certains, une fresque aussi palpitante, ça ne se trouve pas dans tous les livres.

Bon, je vous raconte ? Milieu des années 1960. Michel Marini à 12 ans au début du livre et c’est par hasard qu’il rencontre, dans le café auquel il joue au baby-foot, « le club des incorrigibles optimistes ». C’est un club d’échecs qui accueille des émigrés de l’Est ainsi que Sartre et Kessel. Michel va se lier d’amitié avec les émigrés et va recueillir leurs histoires. Ils ont tous un passé différent mais tous sont liés à l’URSS et sont plutôt tragiques. A Paris, ils n’ont rien. Les médecins sont devenus chauffeurs de taxi, les acteurs célèbres des inconnus. Certains n’ont même pas le statut d’immigré politique. Et pourtant, ils sont tous « d’incorrigibles optimistes ». Alors, leur exil, leur fuite, leur passé, vaut le coup d’être entendu. Mais devant eux, il y a Michel qui grandit. Il apprend à jouer aux échecs, rentre au lycée, lit énormément, rencontre une ou deux filles, vit le départ de son grand-frère et d’amis pour l’Algérie…Et puis derrière tout ça, il y a le mystère Sacha, l’immigré rejeté du club pour une raison inconnu.

Bref, l’histoire est passionnante et la reconstitution d’une époque majestueuse. Il y a aussi beaucoup d’émotion, même si celle-ci oscille entre le rire et les larmes.

(le lien vers ma critique de ce coup de coeur : par là)

Et vous, un livre coup de coeur 2009 ?

Advertisements

A propos constance

Constance est une étudiante bretonne de 20 ans. Elle tient ce blog depuis 3 ans et se dit passionnée de littérature en tous genres même si elle lit plutôt des romans. petiteslecturesentreamis@hotmail.fr
Cet article a été publié dans 30 days books. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour 30 days books #1

  1. clara dit :

    Pour une de mes libraires, il s’agit d’une de ses plus belle lectures de l’année dernière. Et comme on les mêmes goûts, je vais lelire…

  2. Richard dit :

    Bonjour Constance,

    Et voilà, ton excellente critique m’a convaicu. Dès mon retour de vacances, je vais me procurer ce bouquin, tant aimé !
    Aux nombreux plaisirs de la lecture.
    Merci pour cette découverte !

  3. Anne Sophie dit :

    je voulais attendre la sortie en poche, mais l’autre jour j’ai craqué, je l’ai acheté 😉 je pense le lire rapidement 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s