De la pluie de Martin Page

Petit éloge de la pluie

En quelques cent pages, Martin Page nous transporte dans l’univers de la pluie avec son petit essai publié chez Ramsay en 2007. Avec humour, tendresse et surtout poésie, il nous ouvre à elle. On apprend pas grand chose sur la pluie, mais nous sommes transportés dans son univers grâce à l’étude que Martin Page réalise sur le rapport entre la pluie et l’homme. Mieux encore, c’est sa propre vision de la pluie qu’il nous offre en très petits paragraphes ponctués du motif de l’homme au parapluie décliné sous toutes ses formes.

Et quelle vision ! Avec lui, la pluie nous transporte dans l’enfance, dans le futur, dans l’aventure, dans l’amour, dans le moment présent avant d’empêcher les guerres, de créer une nouvelle religion et de libérer les esprits. Toutes ces idées et bien d’autres expliquées en quelques lignes pleines de poésie. Les idées comme les mots sont beaux, le ton est tendre, la plume est belle.

Et puis il y a la magie de la pluie. Par petites touches mais partout au fond. La pluie peut transformer les hommes. Elle permet beaucoup de choses : « résister aux avertissements de la santé publique », la libération des arômes et de soi-même, le dépassement de soi, la paix, l’isolation, l’évolution… Mais la théorie de Martin Page est que pour faire toutes ces choses, la pluie a quelque chose de magique. Apparaît donc au détour des pages un « magicien du ciel » qui fait tomber de la pluie, de la neige, et « quand [il] est en forme, […] des sauterelles et des grenouilles », des nuages transformés en alambic ou en « chiffons blancs du magicien », et la pluie devient porteuse d’espoir, de bien-être et de liberté.

Dans son éloge de la pluie apparaît également la remise en cause de la science. Selon lui, il faut arrêter de croire en l’héliocentrisme et de vénérer le soleil qui est symbole d’immobilité et de soumission. Alors pourquoi ne pas souhaiter qu’ « un jour, les astrophysiciens découvriront l’évidence : la pluie, en tombant sur la Terre, la pousse et la fait tourner. » Alors, adieu le soleil. La lumière et l’énergie ? Nous pouvons les trouver dans la lave du centre de la Terre. La douce chaleur du soleil sur notre peau ? Plus nocive que la pluie. Et puis la pluie reste un mystère, même scientifique : il y a des théories mais « rien n’est démontré ». Fantaisiste comme idée ? Sûrement, et Martin Page en est le premier conscient. Sûrement préfère-t-il envoyer du rêve à la place de tout l’ennui et toute l’imbécilité de la science.

Finalement, on apprend beaucoup de choses dans De la pluie. Ce ne sont pas les informations habituelles, des données chiffrées, sûres et validées certes, mais nous apprenons à jeter un regard nouveau sur la pluie, le monde, la vie et l’homme. C’est fantaisiste mais l’envie d’y croire est présente et les idées folles pourraient un jour devenir concrètes. Elles le sont presque avec ce livre. Le temps de la lecture, en laissant courir notre imagination, nous pouvons croire au règne de la pluie et au bonheur d’une averse. Un petit livre plein de magie.

De la pluie

de Martin Page

Éditions Ramsay

Collection Les Petits Traités

12 Février 2007

Publicités

A propos constance

Constance est une étudiante bretonne de 20 ans. Elle tient ce blog depuis 3 ans et se dit passionnée de littérature en tous genres même si elle lit plutôt des romans. petiteslecturesentreamis@hotmail.fr
Cet article, publié dans 2 bien, bien, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour De la pluie de Martin Page

  1. Anne Sophie dit :

    j’aime la magie, les ouvrages de ce type, alors je pense le lire 🙂

  2. Gwenaelle dit :

    Une suggestion très originale… Si je le trouve, je le lirai!

    • constance93 dit :

      il est assez dur à trouver : plus disponible dans les librairies sur commande.
      à vrai dire, il est à l’origine de ma création de mon compte sur amazon puisqu’il n’y a plus que là que je le trouvais. mais si tu le croises, n’hésite pas à l’acheter !

  3. Louis dit :

    Cet essai m’a l’air très intéressant. Une lecture d’été parfaite pour me rafraichir! Je ne fais pas que noter le titre… je le commande illico sur Amazon!

    • constance93 dit :

      ce livre parle de magie, il y a un peu de magie dedans parce que son auteur arrive à nous transporter dans l’univers de la pluie, et il m’a carrément apporté la pluie après une semaine de canicule ! mais même sans ça, c’est rafraîchissant à lire. et c’est un très bel objet au format original, aux pages épaisses et aux illustrations discrètes très sympathiques. une lecture toute en douceur, spontanéité et fluidité. bonne lecture !

  4. Serena dit :

    Je me laisserais bien tenter par cette lecture 🙂

  5. Céline dit :

    merci pour cette belle critique, puis-je la mettre sur mon blog ? d’une part je n’ai pas la plume facile pour les avis et d’autre part j’aime faire voyager mes lecteurs.

    à bientôt
    Céline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s