Le portrait de Dorian Gray d’Oscar Wilde

J’avais essayé de lire ce livre il y a trois ou quatre ans mais la longueur des phrases m’avait totalement bloquée… Qu’en est-il de ma deuxième tentative ?

Cette fois, j’ai été charmé par l’histoire qu’Oscar Wilde nous raconte. Cette plongée dans la jeunesse aristocratique du XIXe siècle m’a totalement séduit. L’élément fantastique, avec cette histoire de Dorian Gray emprisonnant l’emprise de l’âme et de la vieillesse  sur son corps dans un tableau, a été lui aussi apprécié, faisant écho à d’autres lectures (qui s’en sont bien sûr inspirées).

Mais, plus que tout, c’est la magie des mots qui m’a fait aimé ce classique, moi qui suit pourtant généralement rebutée par eux. Une beauté toute particulière m’a saisi dès que j’ai lu les premières lignes. Une sorte de fascination pour les odeurs enivrantes qui nous sont décrites. Les mots m’ont ensuite révélé des sentiments, des états d’esprit et enfin la noirceur des âmes. J’ai ressenti comme un appel aux sens pour mieux saisir chacun des états qui nous sont montrés, et l’évolution de ceux-ci sur le seul personnage de Dorian Gray.

Un classique splendide dont je n’ai pas cherché à comprendre la magie, juste à l’apprécier. Mission réussie. Un jour je le relirais pour toute la réflexion qui y est (que j’ai ressenti sans l’assimiler ni la comprendre tout à fait).

Advertisements

A propos constance

Constance est une étudiante bretonne de 20 ans. Elle tient ce blog depuis 3 ans et se dit passionnée de littérature en tous genres même si elle lit plutôt des romans. petiteslecturesentreamis@hotmail.fr
Cet article, publié dans 2 bien, bien, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

22 commentaires pour Le portrait de Dorian Gray d’Oscar Wilde

  1. Françoise dit :

    Je pense, comme je crois l’avoir déjà écrit ici, que certains livres ne doivent pas être lus trop tôt, sous peine d’en être dégoûté à tout jamais. Et puis, il y a des moments où on est plus réceptifs…
    As-tu lu les Contes de Villiers de l’Isle-Adam ou les romans de Husymans ? Tu pourrais peut-être essayer

    • constance93 dit :

      les contes de villiers de l’isle-adam oui il y a deux ans. je n’ai pas détesté sans vraiment apprécié, dans tous cas en ne retenant pas grand-chose.
      mais je suis d’accord, il y a des livres à lire à un certain âge et je crois que c’était le bon moment pour Le portrait de Dorian Gray cet été.

  2. gambadou dit :

    Bravo, je ne l’ai jamais lu

  3. Nad dit :

    J’ai un avis partagé pour ce roman car je trouve que les descriptions se font au détriment de l’histoire et certaines longueurs sont vraiment pénibles. Je dois avouer que j’ai sauté certains de ces passages… Ce roman n’en reste pas moins un classique de la littérature fantastique.

  4. Clémence dit :

    Ah je l’ai dans ma bibliothèque mais ne l’ai toujours pas lu! -_-‘

  5. Valérie dit :

    Moi j’aime beaucoup tes billets Constance. Alors, ne change rien et écris avec ton coeur.

  6. Eve dit :

    J’aime beaucoup ta critique sur ce livre, tu as employé des mots justes du moins ceux que j’emploierais également : Beauté, odeurs enivrantes…
    J’aime beaucoup Wilde et j’ai lu trois fois le Portrait de Dorian Gray, d’une traite, c’est dire si je suis fan. Je vais employer un terme quelque peu vulgaire et anachronique mais je qualifierai ce roman de sexy : l’auteur sait nous envoûter et nous faire frissonner, très subtilement.

    • constance93 dit :

      je retiens surtout le subtilement qui est un mot que je n’ai ps employé mais qui est juste.
      je pense aussi relire ce livre, dans quelques années, quand je pourrais y porter un autre regard. c’est le genre de livres, qui, s’il nécessite un peu de maturité pour sa première lecture, peut s’apprécier à plusieurs âges par la suite (je pense).
      merci pour le compliment, je m’en vais découvrir ton blog.

  7. restling dit :

    Je l’ai abandonné il y a quelques années aussi. Ton billet me décide à le reprendre prochainement.

  8. dasola dit :

    Bonjour Constance, c’est bien d’apprécier ce classique intemporel. Je l’ai lu il y a des années. L’histoire est inoubliable. Bonne journée.

  9. Theoma dit :

    Tu résumes très bien mon sentiment. Pas évident d’entrer dedans, on sent ici tout le génie de Wilde et sa complexité. Quelle oeuvre ! Tu as raison de vouloir la reprendre dans quelques années, c’est le genre de lecture qui dévoile ses secrets avec le temps.

  10. Karine:) dit :

    Je trouve aussi ce livre magnifique. Wilde, c’est quand même quelque chose!

  11. Shanaa dit :

    Salut constance,

    Je viens de le chroniquer et je dois dire que j’ai adoré.
    Comme toi, je pense qu’il est d’une richesse telle qu’il faudrait le lire plusieurs fois..

    • constance93 dit :

      la relecture est au programme dans quelques années de mon côté dans tous cas 🙂
      je vais lire ta chronique. et je suis suis contente que tu ais aimé ce qui constitue l’un des rares « classiques » que j’aime.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s