L’insomnie des étoiles de Marc Dugain

6/7

.

.

.

Au coeur du cauchemar

Avec L’insomnie des étoiles, Marc Dugain nous amène dans « une ville de campagne isolée, imperméable et insensible aux tremblements du monde, résistante aux passions et aux destructions, solide sur ces traditions, sans regrets pour son passé » en Allemagne. Nous découvrirons que la bourgade où pèse une ambiance étrange dans laquelle tout le monde sait mais personne ne dit rien est bien « touchée par le monde ».

Le début du récit nous amène dans une ferme isolée proche de la ville : Maria, adolescente de quinze ans abandonnée par son père laissé au front, y vit seule. Le contexte et la personnalité de la jeune fille sont très vite posés : « la faim, le froid et la solitude […] ne sont pas mes ennemie. Ils sont comme moi les victimes d’une situation qui n’a pas encore révélé son sens. […] Ce sont des camarades d’infortune. », pense-t-elle chaque jour. En 1945, des pilleurs, anciens fonctionnaires de l’armée nazie au rôle pas bien définis, passent dans sa ferme, vole et commette un crime abominable sous les yeux de la jeune fille. Les français qui passeront après eux et amèneront la jeune fille à la ville voudront élucider ce meurtre.

Louyre, le commandant de la garnison d’occupation, s’intéresse particulièrement à la jeune fille. Il y a des mystères cachés derrière elle : son père qui l’abandonne dans la ferme pour partir au front, ses lettres qu’elle n’a pas ouvert faute de pouvoir les lire (lunettes cassées), sa mère dont personne ne connaît la destinée mis à part qu’elle était dans le centre de repos en surplomb de la ville… Personne ne comprend l’enquête que commence le commandant pour trouver le meurtrier du crime auquel la jeune fille a assisté : pourquoi chercher à juger un crime aussi minime, indépendant, unique, alors que les massacres perpétrés par les nazis sur les juifs commencent à être révélés ?

Dans tous les cas, le mystère s’éclaircira par le témoignage donné par le psychiatre Halfinger, le directeur du centre hospitalier psychiatrique. Le meurtre unique deviendra le reflet d’une barbarie allemande dans « un Reich conçu pour mille ans qui n’en avait duré que douze, mais douze qui comptaient pour mille ».

Mais pourquoi donc L’Insomnie des Etoiles ? Pourquoi un titre si poétique mêlé à une écriture très claire capable de personnifier un lieu, la solitude ou la faim et donc de rendre compte des atmosphères étranges du roman ? La folie n’est jamais loin, surtout lorsque nous découvrons les personnages en profondeur. On ne doute pas que « l’insomnie des étoiles » est une idée de Louyre, l’astronome envoyé faire ses devoirs à la guerre et qui contemple les horreurs commises par les nazis, horreur qui ne peuvent que provoquer « l’insomnie des étoiles ».

L’insomnie des étoiles

de Marc Dugain

ed Gallimard

19 Août 2010

A propos constance

Constance est une étudiante bretonne de 20 ans. Elle tient ce blog depuis 3 ans et se dit passionnée de littérature en tous genres même si elle lit plutôt des romans. petiteslecturesentreamis@hotmail.fr
Cet article, publié dans 2 bien, bien, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour L’insomnie des étoiles de Marc Dugain

  1. gambadou dit :

    Voilà un livre de la rentrée que j’ai très envie de lire

  2. Catherine dit :

    Bonjour Constance,
    Je vois que tu es très occupée avec la rentrée littéraire, mais où en es-tu avec le défi Littératures de l’imaginaire sur les 5 continents ?
    Pour mémoire : ta participation sur http://litteraturesdelimaginaire.over-blog.com/article-constance-de-petites-lectures-entre-amis–41828031.html
    Alors, à bientôt ?

  3. Ping : Lectures d’automne | petites lectures entre amis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s