Interview de Lyra !

Lyra m’a interviewé pour Livra’News, le quotidien du forum Livraddict !

Je retranscris l’interview ici, avec tous mes remerciements pour m’avoir choisi 🙂

Lyra : Salut Constance ! Prête pour l’interrogatoire ?
☻Constance93 : Heu… Oui. Toute excitée et un peu anxieuse face à tes questions, déjà qu’il y a le mot « interrogatoire » (comme chez les flics ou comme une séance de torture ? :P ) dans celle-là… ;) [Lyra : Mouahaha, c’est le but !)]

Lyra : Comment décrirais-tu ton entrée dans la blogosphère ?
☻Constance93 : En un seul mot, je dirais naturelle. Pour moi et dans ce cas précis, ce mot à deux sens. Tout d’abord, la création de mon blog a été naturelle puisque c’est une idée qui m’est venu comme ça, tout naturellement, après avoir eu des échanges avec ma classe autour de lectures communes issues de la sélection Goncourt des Lycéens (2009). A partir de ce moment-là, j’ai commencé à me rendre compte comment c’était sympa et instructif d’échanger avec d’autres lecteurs autour de la littérature. Seulement, je ne voulais pas échanger qu’avec des gens de mon âge, de ma ville et de la même filière (littéraire :P ) que moi, mais avec un large panel de personnes. La solution d’internet s’est vite imposée. Elle m’offrait également l’avantage de pouvoir trouver plus facilement des avis sur les livres que je lisais : avec la fin du Goncourt des Lycéens, les personnes de ma classe sont retournées à leurs lectures ou leurs activités habituelles, finalement très différentes des miennes, et j’avais de plus en plus de mal à dialoguer autour de mes lectures avec des personnes qui ne lisaient plus les même livres que moi. A partir d’internet, vous devez pensez comme moi que le forum Livraddict était LA solution pour échanger avec d’autres lecteurs, et c’est vrai, seulement je ne la connaissais pas encore. Je connaissais les blogs, par contre, puisqu’on en tenait un en français avec le reste de ma classe. La blogosphère également après quelques heures passées sur internet. Et voilà : entrée naturelle dans la blogosphère :)

J’utilise également le mot naturel dans le sens « innocent ». En effet, j’ignorais presque tout de la blogosphère quand j’y suis arrivée. Je me suis débrouillée à l’aveuglette pour trouver une plateforme (autre que over-blog, déjà réputée il y a un an pour ses bugs à répétitions), commencer des échanges avec d’autres blogueurs et surtout comprendre leur langage. J’ai dû envoyé quelques mails de secours pour comprendre ce que voulais dire PAL, LAL, BAL, etc ^^

Lyra : Ton blog, c’est quoi pour toi ?
☻Constance93 : Mon blog, c’est une part de ma vie. Un espace de rencontres, d’expression, d’échanges et d’amitiés sincères bien que virtuelles. Je ne pensais pas qu’il prendrait autant d’importance en un an et j’ai déjà peur de l’année prochaine, quand je risque de devoir le mettre au ralenti pour me consacrer à mes études… J’aime pouvoir écrire sur mes lectures, c’est mon loisir principal avec la lecture elle-même aujourd’hui. Les échanges avec vous tous, blogueurs, non-blogueurs, habitués et nouveaux sur mon blog sont vraiment quelque chose auquel je tiens.

Après, c’est aussi juste une part de ma vie. Une petite tranche de bonheur quotidienne après une journée de cours ou un samedi après-midi au cinéma. Ma vie « d’à-côté », dont je parle très peu sur mon blog, est également très riche. Quand elle est reliée directement à l’univers de la littérature, je partage ce que j’appelle mes « expériences littéraires » sur mon blog.

J’aimerais bien aussi que mon blog m’ouvre des portes un de ces jours dans une maison d’édition ou pour un prix littéraire (je soupçonne qu’il m’ait déjà servi pour cela, mais j’y reviens tout à l’heure) par exemple.

Lyra : Tu n’as jamais eu peur que les livres du fond d’écran de ton blog s’effondrent ?
☻Constance93 : Si, un peu, mais je trouve que leur nombre correspond bien aux nombres de livres que je rêve de posséder et que leur empilage bancal correspond bien à la manière dont sont « rangés » mes livres dans ma chambre, alors je laisse. Si un jour ils doivent s’effondrer, je promets de tout réparer au plus vite :)

Lyra : L’image de ta bannière représente quel endroit ?
☻Constance93 : C’est la galerie du château de Chenonceau, l’un des plus célèbres châteaux de la Loire. Quand je l’ai visité l’année dernière avec ma classe d’histoire des arts, j’avais été impressionnée par la beauté aérienne de cette pièce très éclairée et très longue ainsi que par la prouesse technique d’avoir construit une salle de réception au-dessus de l’eau au XVIe siècle.

Si je l’utilise comme bannière sur mon blog, c’est d’une part parce que j’ai été charmée par cet endroit et que je trouvais que la photo donnait un peu d’aération à mon blog écrasé par ses piles de livres sans être trop en contraste avec le fond (intérêt purement esthétique donc, mais je n’arrive pas à savoir si c’est vraiment réussi, trop de subjectivité derrière ^^ ), et d’autre part parce que ce voyage réalisé avec ma classe est un très bon souvenir et que j’aime y repenser chaque fois que je vais sur mon blog (petite minute nostalgie ;) ).

Lyra : Dans ta présentation sur Livraddict, tu dis que tu as eu un déclic littérature fantastique/fantasy mais que tu ne voulais pas faire trop long et donc tu n’as pas développé. Peux-tu nous en dire plus aujourd’hui ?
☻Constance93 : Il va falloir que je m’y replonge, cette présentation que je me rappelle avoir faite longue ne m’a pas laissé beaucoup de souvenir ! ^^

Ah oui, ça y est ! J’avais parlé de mes goûts en littérature en évoquant un changement qui a eu lieu l’année dernière à peu près à cette époque. J’explique : depuis mes neuf ans environ, j’adore lire grâce à Harry Potter. Jusqu’à ce moment là, j’avais toujours détesté, alors on peut vraiment parler de déclic. Rien d’étonnant alors que je me passionne pour la littérature fantastique, dont est issu l’univers de J.K.Rowling. Jusqu’à mes 16 ans, j’ai donc lu en plus de Harry Potter les sagas de Pierre Bottero, de Malorie Blackman, de J.R.R.Tolkien, de Robin Hobb, d’Erik L’homme, d’Anne Robillard, de R.E.Feist

Mais c’est d’un autre déclic dont je parle dans ma présentation, beaucoup plus récent. En fait, celui-là m’a plutôt fait quitter la littérature fantastique/fantasy sans rompre totalement. Je l’avais eu quelques mois auparavant, suite à ma découverte de la littérature contemporaine. Je n’avais pas été très claire alors, et je ne sais pas si je le suis plus maintenant (^^) mais bon, pour expliquer ce déclic, disons qu’en lisant en l’espace de quelques mois un bel échantillon de la rentrée littéraire 2009, je m’étais rendue compte qu’il y avait des livres sur lesquels j’avais le droit d’avoir mon propre avis. Je ne dis pas que je n’avais pas ce droit avec la littérature fantastique/fantasy, seulement je pense que je ne sais pas vraiment exprimer mon avis sur un livre fantastique : je n’arrive que très rarement à aller plus loin que « j’aime »/« j’aime pas ». Avec la littérature contemporaine, et peut-être parce que j’y ai été formé par un prof de français compétent, je sais aller plus loin, et je trouve que c’est vraiment intéressant. Le fait que les livres soient actuels me permet en plus d’avoir un avis, peut-être critiquable, mais libre, alors que les classiques reconnus à travers les siècles, il est difficile de dire « je n’ai pas aimé » car il y a toujours des personnes bien plus cultivées que nous pour nous dire qu’on a tort (cela dit, c’est peut-être dû à un complexe d’adolescente ;) ). Ce dont je me suis aussi rendue compte avec la littérature contemporaine, c’est la richesse qu’il y avait à pouvoir rencontrer les auteurs, ou au moins voir leurs vidéos et leurs témoignages. Bref, là encore, un déclic.

Lyra : Tu as eu l’occasion de participer à plusieurs prix du livre, qu’elle expérience en retire-tu ?
☻Constance93 : J’ai participé « officiellement » à deux prix de jeunes lecteurs : le prix Biennale des Lycéens, organisé dans ma ville à l’occasion de sa Biennale du livre d’histoire, tout d’abord. Ils ont fait un appel aux volontaires dans les différents lycées de ma ville pour lire les 5 romans historiques de la sélection et participer à une délibération. Évidemment, j’en étais. Ce petit prix a été ma première expérience de « vraies » délibérations. C’était enrichissant et les autres jurés ont réussi à me convaincre de relire un livre que je n’avais pas apprécié uniquement grâce à leurs arguments. Pour moi, ça a été un bel exemple d’enrichissement, et pour parler d’expérience retirée, j’ai appris à débattre avec des quasi-inconnus, à ouvrir mon esprit à d’autres points de vue et à argumenter mes avis au maximum pour être prête à « contrer » lors des délibérations. Connaître le déroulement d’une délibération (présentation, débat, vote…) est un bonus ;)

Le deuxième prix auquel j’ai participé est le prix Ouest France/Étonnants Voyageurs, qui, sans vouloir faire de l’ombre à mon petit prix local, m’a apporté dix fois plus. Celui-ci recherchait un jury de dix jeunes lecteurs (entre quinze et vingt ans), pour lire dix livres de littérature contemporaine. Avec sûrement une grande part de chance, j’ai été sélectionnée et cette aventure a été formidable. Là encore, les délibérations ont été très enrichissantes et en plus, pour cette fois, j’étais meilleure dans mes arguments. C’est surtout les rencontres d’autres jeunes passionnés par la lecture, d’écrivains, de journalistes et d’éditeurs qui m’ont apporté. J’ai appris par exemple à parler dans un micro pendant une interview, même avec le sang qui bouillonne d’excitation juste après des délibérations finales « musclées » (heu… en paroles, pas en coups) ; à parler d’une expérience et d’un livre devant une caméra ; à aborder les auteurs pour leur dire « j’ai adoré votre livre, m’accorderiez-vous une interview pour la radio … ? » et à faire l’interview (plus son formatage et sa mise en ligne sur mon blog, ce qui n’est pas non plus une mince affaire) ; à écouter les autres autant que moi-même ; à dépasser une certaine timidité… Et beaucoup d’autres choses, que j’oublie.

J’ajoute juste que le prix Ouest France/Étonnants Voyageurs a lancé son appel aux candidatures, avis aux intéressés ;) .

Du côté des prix « non-officiels », il s’agit en fait du prix Goncourt des Lycéens. Pour ce prix, il faut qu’un prof de français en fasse la demande et que cette demande soit retenue, ce qui n’est pas évident tous les ans. Je suis tombée une année où notre classe n’a pas été sélectionnée. Mais comme c’est une tradition de notre lycée et une volonté de notre prof de le faire, nous avons tous de même lu la sélection et débattu entre nous pour élire un prix du lycée. Nous n’avons pas eu de délibérations, ni la petite étincelle au fond du cœur qui fait que nous nous sentons important, que nous nous impliquons au maximum et que nous ressentons une sorte de frénésie face à l’aventure que constitue une vraie participation, mais c’était fun quand même, et j’ai appris à lire des livres qui ne me tentaient pas plus que ça auparavant, à soutenir un rythme de lecture important et obligatoire et à échanger avec les autres, ce qui est déjà pas mal, avouons-le.

Lyra : Comment as-tu été choisie pour faire partie de ces jurys ?
☻Constance93 : Pour le premier, comme je l’ai déjà expliquée, tout le monde était sélectionnée. Les organisateurs n’ont en effet pas eu peur du nombre de jeunes jurés car ma ville n’est pas très dynamique dans le domaine culturel, encore moins littéraire. Certains font bouger un peu les choses, et nous avons été quand même 25 jurés à participer au prix. Un bon score.

Le prix Ouest-France/Étonnants Voyageurs est quant à lui plus sélectif : ils ne prennent que dix jurés. Ce choix s’explique facilement : d’une part, à dix, les échanges ont été plus enrichissants parce que tout le monde a pu prendre la parole et nous avons pu établir une relation plus amicale entre jurés grâce à notre petit nombre ; d’autre part parce que Ouest France nous paye tout de même les déplacements, le festival Étonnants Voyageurs et l’hôtel et le restaurant pour les trois jours du festival littéraire (avec tout ces frais, difficile d’accepter autant de jurés que de candidats ;) ). Notre candidature se fait sur lettre de motivation.

Pourquoi j’ai été choisi parmi les autres candidats ? Pour le contenu de ma lettre, sûrement, mais autrement, je ne sais pas trop. Peut-être parce que j’ai exprimé mon goût pour la littérature contemporaine (avec lequel je vous bassine depuis tout à l’heure), peut-être parce que j’ai tenté d’exprimer mon enthousiasme et mon espoir de participer au prix, peut-être aussi parce que j’ai parlé de mon blog et que, si ils l’ont regardé, ils ont été conquis (quand je vous disais que mon blog pouvait m’ouvrir des portes aux prix littéraires…).

Lyra : Bientôt 18 ans, est-ce que ça va changer quelque chose pour toi ?
☻Constance93 : 18 ans, la plupart du temps, ça ne change pas grand chose : je serai toujours aussi dépendante de mes parents et je ne deviendrai pas plus mature avec le passage à la majorité. Bon, d’accord, j’irai sûrement voter, j’aurai le droit de participer à des prix de lecteurs « adultes », je pourrai participer officiellement aux part’ de Livraddict, j’obtiendrai peut-être plus facilement le droit de sortie de mes parents… En fait, ça me donne plein d’avantages, non ?

Bon, dix-huit ans, même si je n’en ai pas envie, ça implique des défis à passer : le bac, le permis de conduire (ma plus grande hantise de l’année), et l’entrée et j’espère la réussite dans les études supérieures. J’essaierai, comme j’ai toujours essayé.

Lyra : Est-ce qu’à part pour les partenariats, ton âge a déjà eu un effet quelconque sur ton blog (ou sur Livraddict) en avantage comme en inconvénient ?
☻Constance93 : Jusqu’à présent, mis à part pour les part’, mon âge a plutôt été un avantage. Il m’a valu les félicitations de plusieurs inconnus venus déposer un simple commentaire d’éloges sur mon blog qui mettait en relation mon jeune âge et la « maturité » des billets de mon blog. Ces petits messages de sympathie, que je reçois finalement assez régulièrement, me font toujours très plaisir. Je suis heureuse de voir que des gens apprécient ce que je fais et y trouvent de l’intérêt. Quand les échanges se poursuivent, c’est encore mieux.

Au niveau de Livraddict, j’imagine que le principal effet est d’entendre dire assez souvent sur la shout que j’irais bien avec Maxoo vu qu’il n’a qu’un an (un an et demi) de moins que moi ^^ Ce n’est ni un avantage, ni un inconvénient, juste des remarques qui me font rire et auxquelles je répond toujours par la négative, des fois juste pour le plaisir de contredire :) .

J’ai hésité à révéler mon âge à la création de mon blog, parce que je voulais que mes lecteurs m’estiment (ou ne m’estiment pas) selon les qualités de mes chroniques de livre uniquement, et pas avec le critère de l’âge qui viendrait tout alléger : on pardonne les erreurs, les fautes d’expression et d’orthographe, l’hésitation, etc, à une personne de 16 ou 17 ans alors que dans d’autres cas, non. Mais j’ai découvert qu’il y avait une autre blogo-lectrice qui s’appelait Constance et du coup, j’ai voulu me démarquer. Comme je devais manquer d’imagination le jour de la création de mon blog (ou alors elle était épuisée à cause du nom de mon blog – petites lectures entre amis – trouvé juste avant et dont je reste assez contente), je me suis contentée d’ajouter mon année de naissance derrière, tant pis pour le traitement particulier possible dû à mon âge (parce que, à part si certaines personnes imaginent que je viens du département 9-3, mon âge est évident quand on lit mon pseudo ;) ).

Lyra : Qu’as-tu ramené de ton séjour en Irlande (je ne parle pas de souvenirs matériels) avec et/ou sans rapport avec l’univers de la lecture ?
☻Constance93 : Après mon mois d’Août passé en Irlande, je ne savais pas trop comment en parler tellement j’avais eu l’impression de vivre beaucoup de choses. Maintenant, avec un tout petit peu de recul, je peux déjà dire que je reviens avec des souvenirs impérissables : une bière partagée pendant un concert, des crises de rire avec deux enfants qui se moquent gentiment de mon accent, énormément de rencontres, un match de football irlandais…

En rapport avec la lecture, j’ai acheté plusieurs livres en anglais, du jeunesse principalement, qu’il me reste encore à lire. Je n’ai pas trouvé de personnes dans l’entourage de la famille qui aimait lire, donc je n’ai pas beaucoup échanger autour de la lecture, même si les parents de la famille avec qui je vivais s’intéressaient à mes lectures.

Je crois que je vais garder en tête, même quand tous ces souvenirs seront à moitié effacés, la générosité des Irlandais et l’accueil chaleureux qu’ils m’ont offert.

Je pourrais dire que j’ai ramené d’Irlande un niveau un tout petit peu meilleur en anglais et que j’ai ramené des vêtements et des livres trop cools (que je n’ai pas encore lus…), mais en fait, j’en ai surtout ramené le souvenir d’une grande aventure humaine dont je me souviendrai longtemps.

Lyra : Un livre vraiment gros coup de cœur (allez, j’suis sympa, disons jusqu’à 5, si tu n’arrives pas à te décider :P ) ?
☻Constance93 : Même 5, c’est dur :P

Disons Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants de Mathias Enard, parce que c’est un des romans les plus poétiques que j’ai jamais lu et que j’ai aimé, Le Coeur Cousu de Carole Martinez, Harry Potter et l’Ordre du Phénix de J.K.Rowling, La Disparition de Paris et sa Renaissance en Afrique de Martin Page et Black Bazar d’Alain Mabanckou.

Mais celui qu’il faut que tout le monde lise, c’est Indignez-vous de Stéphane Hessel (22 pages et 3 €, ça ne vous coûte pas trop ni en argent ni en temps ;) ) [Lyra : tiens, c’est étrange, il traine sur la table de mon salon et on en a parlé aujourd’hui avec ma famille ^^]

Lyra : Maxo0 te donne des surnoms tous plus ridicules les uns que les autres, que comptes-tu faire de lui ?
☻Constance93 : Je cherche encore le smiley avec un petit bonhomme qui écrase un marteau sur la tête d’un autre, la plupart du temps c’est ce que j’ai envie de lui faire.

Plus sérieusement, j’imagine lui envoyer une lettre de menaces un de ces jours, l’informant que je pourrais malencontreusement assassiner son idole Justin Bieber un de ces jours, s’il continue à me donner des surnoms débiles ;)

Lyra : Une question que je n’ai pas posée et à laquelle tu aurais aimé répondre ? La réponse ?
☻Constance93 : Pas vraiment, tes questions étaient très bien, très drôles par moment, très « sérieuses » à d’autres, même si je me suis beaucoup amusée tout le temps en y répondant. J’espère ne pas avoir été trop longue dans mes réponses, j’ai été un peu bavarde je crois ;) [Lyra : c’est pas moi qui vais m’en plaindre !]

Lyra : Merci d’avoir pris le temps, et bonne continuation !
☻Constance93 : Merci à toi, ça a été un grand plaisir. A bientôt !

 

Advertisements

A propos constance

Constance est une étudiante bretonne de 20 ans. Elle tient ce blog depuis 3 ans et se dit passionnée de littérature en tous genres même si elle lit plutôt des romans. petiteslecturesentreamis@hotmail.fr
Cet article a été publié dans vrac. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Interview de Lyra !

  1. Seb dit :

    Wouah, encore le premier à commenter ^^
    Très sympa cette interview, et drôle aussi.
    Je remarque que nous avons le même Harry Potter préféré et j’en profite enfin pour te féliciter (par très original après ce que tu en as dit dans l’interview ^^) pour ton blog malgré ton âge… Non, je plaisante : Félicitations pour ton blog, comme tu sais, c’est un de ceux que je suis assidûment, et il y en a peu !

  2. Anne dit :

    Je suis contente de te découvrir un peu plus, Constance, et j’espère te lire encore longtemps ! (sans complaisance ni excuses de bébé, promis !!)

  3. Yspaddaden dit :

    Petite Constance ira loin, c’est certain. Et tu as, à mon avis, tout à fait raison de penser que ton blog pourra te servir de tremplin, au moins de vitrine. Le conseil que je t’ai donné il y a quelque temps, je le renouvelle, et sinon, ce sont mes voeux de réussite et de passion en toute chose que je t’adresse.

  4. Lyra Sullyvan dit :

    Merci à toi d’avoir joué le jeu miss ^^ (oui bon je sais, ça fait déjà une semaine, mais j’étais pas là, j’avais programmé l’interview, donc j’suis pas venue pendant plusieurs jours sur les blogs :P)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s