Médée Kali de Laurent Gaudé

Cela faisait un moment que je n’avais pas lu de théâtre. Cela faisait un moment aussi que je voulais découvrir la plume de Laurent Gaudé. Résultat ?

Tragédie réinventée

Médée Kali est une pièce qui reprend le mythe de Jason et Médée. Il écrit la suite du mythe de Médée, après qu’elle ait tué ses deux fils par vengeance envers son amant qui l’a trahi.

Médée parcourt les routes et pétrifie tous les hommes qu’elle croisent sur son passage, telle la Gorgonne. Elle retourne sur la tombe de ses fils, refusant que ceux-ci reposent en terre grecque. Un homme la suit dans son chemin, à distance. Sa présence et la menace qu’il constitue apaise Médée, qui décide d’amener les dépouilles de ses fils dans le Gange, le fleuve où son peuple jette les cadavres. Elle revoit son peuple qui lui ressemble : « les estropiés, les pestiférés, les vieillards aux yeux révulsés ».

Médée prend alors la figure de Kali, la déesse de la mort hindoue. Elle tue les hommes sur son passage, envoûte par sa danse, naît au milieu des parias (« Je n’ai pas eu de parents, / C’est cette foule entière qui m’a accouchée »). Elle ne vient plus du royaume de Colchide mais d’Inde.

Ce chemin que Médée Kali parcourt nous est raconté par elle seule. Ses fils décédés prennent parfois la parole, du fond de la terre ou en cendres. Médée les aime, tout comme eux l’aime encore. Elle ne regrette pas sa vengeance, mais tente d’offrir à ses fils le repos éternel dans le lieu qui doit être leur dernière demeure : le Gange.

Le texte de Laurent Gaudé est d’une grande force. Les mots expriment des émotions – l’amour, la vengeance, l’attente, le désir, la folie – d’une manière très puissante. Le monologue est écrit en vers, et, de cette manière, chaque mot, chaque groupe de mots, prend toute son importance et tout son sens. Une aura de mystère les entoure parfois, propre à la magie du personnage et à la force de ses sentiments.

Médée Kali

de Laurent Gaudé

ed Actes Sud – Papiers

5 Septembre 2003

créée le 11 Septembre 2003 au Théâtre du Rond-Point à Paris

A propos constance

Constance est une étudiante bretonne de 20 ans. Elle tient ce blog depuis 3 ans et se dit passionnée de littérature en tous genres même si elle lit plutôt des romans. petiteslecturesentreamis@hotmail.fr
Cet article, publié dans 2 bien, bien, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Médée Kali de Laurent Gaudé

  1. gambadou dit :

    j’aime beaucoup cet auteur qui a effectivement une grande force d’écriture, et je ne savais pas qu’il avait écrit des pièces de théâtre. Très intéressant. Je vais essayer de me le procurer

  2. kathel dit :

    TU me fais penser que j’ai une bibliothèque avec une section théâtre bien fournie, où je ne sais jamais quoi choisir… Je tenterais bien cette facette de Laurent Gaudé.

  3. Valérie dit :

    Je sais désormais que gaudé n’est pas pour moi. Inutile que j’aille contre ma nature.

  4. Richard dit :

    Bonjour mon amie,
    Depuis la fin de mes études, je lis très peu de théâtre …
    Et à chaque fois, je reste sur ma faim … de vivre la magie du comédien sur scène …
    Alors, je tente de donner une voix à chaque personnage … et parfois, ça fonctionne. Souvent, j’en sors déçu !!
    Merci pour cette lecture !

    • constance93 dit :

      c’est dingue le nombre de personnes réfractaires à la lecture de texte de théâtre…
      si cela peut te convaincre pour celle-là : la pièce est un monologue, et on est saisi par l’écriture de Laurent Gaudé. La voix du personnage s’impose dans notre esprit, même pas besoin de l’imaginer.
      Certes, on doit être plus saisi encore quand le texte est déclamé, et avec une bonne mise en scène (que j’imagine assez épurée, sans trop de mise en scène, peut-être un décor assez abstrait, avec un jeu de lumière saisissant… ), mais la lecture est déjà d’une très grande force…

  5. Leiloona dit :

    Oh je ne l’ai pas lu, mais je suis pratiquement certaine d’aimer ! J’adore Gaudé et le théâtre … 😉
    J’ai d’ailleurs initié un challenge « tous au théâtre » sur mon blog car je trouvais qu’on ne lisait que peu de pièces sur la blogo. 😉

    • constance93 dit :

      il n’y a que peu de lecteurs de pièces en général, je crois.
      d’ailleurs, je n’en suis moi-même qu’une occasionnelle.

      mais si tu aimes et l’auteur et le théâtre, je te conseille ce texte 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s