Point de côté d’Anne Percin

Recherche de l’abandon

Dans ce roman jeunesse publié aux éditions Thierry Magnier, Anne Percin frappe fort. Non seulement parce que son personnage adolescent, Pierre, est un être vibrant d’émotion, mais aussi parce que l’ensemble du récit est très bien écrit et qu’elle évoque des tourments adolescents très forts.

Sous forme de journal, Pierre nous raconte l’année de ses dix-sept ans. Cet adolescent en a vécu des dures depuis l’Accident qui lui a fait perdre son frère jumeau. Ses parents et lui n’en sont pas sortis indemnes. Alors Pierre a décidé qu’il allait mourir. Pas tout de suite, mais bientôt. Il a même décidé la date.

En attendant, il court seul pour se vider l’esprit, et « contre [son] coeur qui refusait de [le]  suivre, contre [ses] poumons qui criaient grâce, contre [ses] jambes flasques ». On lui reproche d’être trop sérieux sans connaître son passé, sans chercher à comprendre. Chez lui, la solitude et la peur de vivre ont une odeur.

De rencontres en rencontres, pourtant, cet adolescent de plus en plus perdu commence à être en quête de lui-même. Son ironie envers la vie et son désir de mort empêcheront-ils l’adolescent de se trouver ?

Point de côté est un livre poignant, très loin de la dureté et de la froideur d’une pierre à laquelle s’identifie le narrateur malgré les sujets très durs de la perte et de la recherche de soi qu’il aborde. Un très bon livre jeunesse qui, en très peu de pages, touche le lecteur profondément.

.

Un grand merci à Gwenaëlle de Skriban pour le prêt de ce livre.

Point de côté

d’Anne Percin

ed Thierry Magnier

18 octobre 2006

Publicités

A propos constance

Constance est une étudiante bretonne de 20 ans. Elle tient ce blog depuis 3 ans et se dit passionnée de littérature en tous genres même si elle lit plutôt des romans. petiteslecturesentreamis@hotmail.fr
Cet article, publié dans 2 bien, bien, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Point de côté d’Anne Percin

  1. Gwenaelle dit :

    Tu le dis très justement : on est loin de la dureté et de la froideur. Au contraire, on est au cœur du cœur de cet adolescent sensible et infiniment touchant. Ravie de voir que tu as apprécié cette lecture! Bonnes vacances encore une fois… 🙂

  2. Anne dit :

    Je ne l’ai pas encore, mais cela ne saurait tarder !! Grâce à Gwenaëlle aussi. Et il faut lire ensuite, paraît-il, Bonheur fantôme (que j’ai déjà, mais pas encore lu). Je rêve ede découvrir cet auteur…

  3. sylire dit :

    Je vois qu’Anne Percin continue à charmer la blogosphère…

  4. j’ai aussi adoré ce livre !

  5. Ping : Point de Côté est rentré au bercail… « Skriban

  6. Ping : Le Premier Eté, d’Anne Percin | petites lectures entre amis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s