La Vie Sexuelle des Libellules, et autres poèmes de Bernard Friot

Poésie toute en légèreté

Avec ce très court recueil publié aux éditions Milan, Bernard Friot amuse le lecteur autant qu’il semble s’être amusé lui-même dans l’écriture de ce florilège de poème. Certains, comme le premier, hilarant (les premiers vers :

« Ca aurait pu être un poème

mais je ne l’ai pas écrit.

Des fois elle est chiante la poésie

Elle arrive sans qu’on l’invite

Elle s’installe

Prend ses aises sur le canapé

En sirotant un martini frappé »

), sont directement en lien avec l’écriture de ce recueil. Bernard Friot va alors se plaindre de lui-même, de la poésie, et des poèmes qu’il écrit qui décidément ne ressemblent pas beaucoup à de la poésie.

L’ensemble est frais, léger, varié, souvent drôle, quelquefois un peu émouvant, rarement triste. Certains poèmes ressemblent à des rêves. La plupart sont d’ailleurs narratifs et les histoires racontées sont pleines de fantaisie. Elles se rapportent parfois à des situations réelles (l’arrivée d’un train en gare, aux toilettes…) mais peuvent tout aussi bien être des fables inventées de toutes pièces.

La typographie s’accorde avec la liberté des mots. Elle est changeante, parfois minuscule, parfois immense, souvent horizontale mais aussi une ou deux fois verticales. On a presque l’impression d’être, comme c’est le cas dans l’un des poèmes, au milieu du ciel en train de voler. Les nuages, comme les formes des lettres, changent sans cesse.

Au final, c’est un regard sur le monde un peu décalé, un peu drôle, pas trop énervé mais avec un peu d’incompréhension et de critiques sous-jacentes que nous offre Bernard Friot. Un petit moment de légèreté et d’éclats de rire qui fait du bien.

La Vie Sexuelle des Libellules et autres poèmes

de Bernard Friot

ed Milan

25 Mai 2011

A propos constance

Constance est une étudiante bretonne de 20 ans. Elle tient ce blog depuis 3 ans et se dit passionnée de littérature en tous genres même si elle lit plutôt des romans. petiteslecturesentreamis@hotmail.fr
Cet article, publié dans 1 coups de coeurs, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour La Vie Sexuelle des Libellules, et autres poèmes de Bernard Friot

  1. Anne dit :

    Belle idée ! Et belle couverture, j’adore !

  2. Richard dit :

    Bonjour Constance,

    J’aime bien cette chronique et elle m’incite à lire ce livre, un peu particulier …
    Je le note, pour le moment où j’aurai besoin de sourire … en lisant !!
    Merci
    Amitiés

  3. Métaphore dit :

    Que tu nous donnes envie!!! La couverture est, elle aussi ,originale… je note, je note!
    A bientôt

  4. Kim dit :

    Chère Constance,

    Tout d’abord merci pour ton commentaire à propos de mon article sur Zone de Mathias Enard sur ex-ogene.fr (c’était il y a longtemps déjà, toutes mes confuses !), en effet il est très difficile à lire ! Mais je ne peux que t’inciter à le terminer tant c’est une beau moment dans la vie d’un lecteur.
    Tes critiques sont très agréables à lire et tu as un rythme de lecture très impressionnant !
    Si j’ai choisi cet article pour laisser un commentaire c’est parce que je suis justement à la recherche de jolis recueils de poésie en ce moment parce que c’est un domaine qui m’est un peu étranger… Tu m’as donné bien envie de lire celui-ci !!

    • constance93 dit :

      de rien pour le commentaire. mon rythme est bien ralenti depuis la rentrée, mais merci.
      la poésie est un domaine qui m’est tout autant étranger qu’à toi, celui-ci doit être le seul recueil présent sur mon blog d’ailleurs. il n’empêche que je te le conseille chaudement. à bientôt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s