L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S.Spivet de Reif Larsen

 Derrière les cartes

 T.S. Spivet est un cartographe de génie mais aussi un garçon de douze ans. Ces deux caractères qui se confondent en lui (son talent pour réduire la complexité des données n’est-il pas caractéristique du jeune âge, doublé bien évidemment d’un talent immense ?) vivent bon gré mal gré dans un ranch du Montana avec sa famille : son père, le rancher de l’ouest ; sa mère, scientifique chevronné à la recherche d’un insecte qui n’existe peut-être pas ; Gracie, sa soeur ; et l’ombre de Layton, disparu quelques mois auparavant dans un tragique accident avec un fusil. Plus tard, nous rencontrerons une ancêtre de T.S., Emma Osterville, elle aussi scientifique, la première femme scientifique acceptée à l’académie. T.S la découvrira en lisant le carnet que sa mère a écrit sur sa vie. Ce récit imbriqué trouvera un écho avec T.S, des parallèles se dessineront et on peut même se dire que l’histoire d’Emma va inspirer T.S. dans le présent.

Seulement, quand T.S. reçoit l’appel du Sminothan (musée scientifique de Washington, grande institution des sciences après l’Académie des Sciences) lui annonçant qu’il a reçu le prix Baird et que celui-ci décide de traverser le pays pour aller le recevoir, ses talents de cartographe se confrontent à son jeune âge et il se rend compte qu’il s’est embarqué dans une aventure au-delà de toute échelle.

Le récit de Leif Larsen est ainsi palpitant, nous transportant dans une traditionnelle traversée du continent nord-américain mais, de part le jeune âge et la personnalité de T.S, un voyage qui en devient original, jamais vu : extravagant. La vision presque enfantine du personnage doubler de ses dessins de cartographe hors pair raconte cette aventure. On s’attache à notre héros et, quand il est confronté à de grands périls (monter dans un train de marchandises à peine arrêter, ne pas mourir de faim, fuir des fanatiques assassins et des scientifiques manipulateurs, passer dans un trou de ver…), nous souhaitons de tout coeur qu’il s’en sorte et continue son épopée un peu trop grande pour un jeune homme de douze ans, même très intelligent.

Bien que le récit soit raconté par T.S. lui-même et est par conséquent d’une simplicité et d’une fluidité exemplaire sans qu’il oublie certains jeux avec les mots qui rendent l’écriture intéressante, la lecture n’en est pas si simple que l’on peut le penser. Des dessins et des notes, soi-disant réalisés par T.S himself, parsèment en effet les grandes marges du livre sur presque toutes les pages, ce qui explique le format inhabituel du livre de poche. Reif Larsen se permet ainsi d’illustrer richement son histoire et de faire des digressions pour expliquer un concept scientifique, rappeler un épisode passé, expliquer une action ou un regard… La cartographie est au service de la fiction, tout comme T.S. a parfois cartographier des romans comme par exemple Moby Dick. Il s’est d’ailleurs demandé à quoi cela pouvait servir de cartographier, et même de lire, des fictions, si ce n’est se divertir. La réponse, Reif Larsen nous la donne avec ce premier roman que constitue L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet : rendre abordable et attrayant le monde compliqué de la réalité.

Ce premier roman, d’une grande originalité, est une lecture divertissante et intéressante, mais pas aussi simple qu’il n’y paraît au premier abord. Une réussite qui conviendra aux avertis : L’extravagant voyage… par de science, du monde des adultes, n’est pas facile à lire mais ne vous perdra pas en route : la carte est toujours là, dans nos têtes.

L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S.Spivet

de Reif Larsen

ed Nil

2010

également en poche au LDP

.

Merci à Livraddict et aux éditions Le Livre de Poche pour ce livre

A propos constance

Constance est une étudiante bretonne de 20 ans. Elle tient ce blog depuis 3 ans et se dit passionnée de littérature en tous genres même si elle lit plutôt des romans. petiteslecturesentreamis@hotmail.fr
Cet article, publié dans 2 bien, bien, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S.Spivet de Reif Larsen

  1. Gwenaëlle dit :

    Je garde un bon souvenir de cette lecture. C’est un livre très original mais pas aussi facile qu’on pourrait le croire, en effet…

  2. Richard dit :

    Bonjour Constance,
    Je suis très content que tu aies apprécié ce roman hors norme, qui sort des sentiers battus. J’avais beaucoup aimé, moi aussi.
    Alors, j’ai bien hâte de voir comment l’auteur fera pour encore nous étonner avec son second livre !
    Au plaisir de te lire.
    Amitiés !

  3. Tulisquoi dit :

    Il me tente bien depuis sa sortie. En plus, j’ai vu que le livre de poche a fait un format spécial pour s’adapter au livre. Il ne devrait pas tarder à arriver sur ma pile 🙂

  4. Je publie le billet demain et je voulais voir ce que tu en avais pensé! Curieux livre aussi curieux que ce petit bonhomme TS mais attachant aussi et riche! parfois j’ai été gênée dans ma lecture par toutes ces notes,ces schémas dans la marge ; j’avais l’impression d’être détournée de ma lecture, du récit proprement dit.. pourtant elles font souvent avancer l’histoire!

  5. Ping : « L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet » de Reif Larsen « Chaplum’

  6. françois gastineau dit :

    C’est un livre à lire en prenant le temps de tout déchiffrer, la page de lecture et les croquis en annexe. Comme cela demande de l’attention, il ne faut pas se dépêcher, cela laisse le temps de rêver. De toute façon, il y a tellement de choses qu’une deuxième lecture s’impose. Impossible de tout mettre en lien du premier coup.
    Un seul reproche : ce livre est tellement bon que les autres livres après risquent d’être bien fades

    • constance93 dit :

      oui, tu as sans doute raison. ce livre demande patience et attention pour nous offrir tout le plaisir qu’il peut nous apporter.
      je ne l’ai pas lu deux fois de mon côté, mais j’ai eu une lecture très tranquille pour donner le temps aux dessins de s’inscrire dans l’intrigue.
      ça a l’air d’être un sacré coup de coeur pour toi, en tout cas 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s