Métamorphose en bord de ciel de Mathias Malzieu

 Magie et maladie

Mathias Malzieu, chanteur de rock du groupe Dionysos mais également romancier et nouvelliste, signe ici un nouveau roman encore une fois très sensible dans lequel il affirme sa voix d’écrivain, Métamorphose en bord de ciel.

A travers son univers fantastique, presque féérique, c’est le thème de la maladie qu’il évoque ici. Son personnage, Tom « Hématome » Cloudman (nom de scène), est un clown itinérant qui monte ses spectacles à partir de son rêve d’enfant auquel il s’accroche : voler. Le comique de ce « plus mauvais cascadeur du monde » le rend attachant, car derrière l’humour de ses spectacles se cache un éternel enfant attaché à un rêve magique.

C’est encore à son rêve qu’il s’accrochera lorsqu’il se retrouvera enfermé dans un hôpital à cause de « la betterave », une horrible tumeur qui pousse dans son dos. La nuit, il s’en va dans les couloirs du service voler les plumes des oreillers des patients pour se constituer une paire d’ailes. Peu à peu, il reçoit de mystérieux présents : des plumes rouges pour habiller ses ailes, puis une paire d’ailes mécaniques qu’il décide dès lors de garder sans cesse sur le dos. La doctoresse le laisse quand elle voit l’effet qu’elles ont sur son moral. Mais son rêve le sauvera-t-il de la betterave ?

La force de ce personnage contre la maladie, venue tout droit de son rêve d’enfant et de sa facétie, est énorme et émouvante. Son humanité, que l’on voit à l’oeuvre face à l’inhumanité de l’hôpital et auprès de Victor, un de ses jeunes admirateurs atteint d’une leucémie, est elle aussi très grande. C’est tout cela qui va permettre à la magie d’apparaître dans Métamorphose en bord de ciel. Elle aussi sera douce, poétique et teintée d’une humanité à fleur de peau. Pas de douleur avec elle, mais des fantômes, des émotions, des métamorphoses, de l’amour…

L’écriture s’accorde avec l’ensemble. La magie à l’oeuvre dans le roman va offrir des mots, des scènes, des passages remplis de ce quelque chose d’aérien et de drôle, la voix de Mathias Malzieu peut-être. En s’aventurant sur un sujet aussi difficile que la maladie, l’auteur ne perd pas sa joie de vivre, sa légèreté et sa poésie et ne les fait pas perdre à ses personnages hauts en couleur. C’est finalement un combat entre la maladie et la vie qui s’installe et, de part la beauté du texte de Mathias Malzieu, les sourires qu’ils nous offrent derrière la douleur, c’est la vie qui triomphe. Pour le meilleur.

Métamorphose en bord de ciel

de Mathias Malzieu

ed Flammarion

16 Mars 2011

Advertisements

A propos constance

Constance est une étudiante bretonne de 20 ans. Elle tient ce blog depuis 3 ans et se dit passionnée de littérature en tous genres même si elle lit plutôt des romans. petiteslecturesentreamis@hotmail.fr
Cet article, publié dans 2 bien, bien, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Métamorphose en bord de ciel de Mathias Malzieu

  1. Chtimie dit :

    J’avais lu « La mécanique du coeur » de Mathias Malzieu que j’avais beaucoup apprécié. J’ai hâte lire ce livre mais j’ai aussi peur d’être un peu déçue… Grâce à ton avis j’appréhende un peu moins. Merci !

    • constance93 dit :

      reviens me dire ton avis quand tu l’auras lu !
      je l’ai trouvé au niveau de La Mécanique du Coeur de mon côté, j’espère que tu auras le même ressenti.
      à bientôt sans doute 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s