Mon Vieux et Moi, de Pierre Gagnon

L’extraordinaire du quotidien

Quand le narrateur du récit, nouvellement retraité, décide d’adopter un petit vieux de 99 ans, Léo, l’idée surprend autant le lecteur que les amis du narrateur dans le récit. Pourtant, c’est une belle aventure toute en humanité que nous fait vivre Pierre Gagnon à travers l’histoire de cette vie à deux pendant quelques mois. Il ne s’y passe rien d’exceptionnel, mais les moments de rien que vivent le narrateur et Léo et que nous partageons avec eux sont d’une simplicité magnifique, d’une douceur rare et d’une solidarité exceptionnelle.

Sans moralisme et sans angélisme, l’auteur nous parle de la vieillesse, de la beauté et de la tristesse de cette avancée vers la mort et des moments de grâce qui peuvent y être vécu dans le partage et l’amitié. Pierre Gagnon ne nous montre pas une attitude à avoir, un acte à faire pour le respect de la personne humaine ou quoi que ce soit d’autre, non, il nous parle des silences tranquilles, des rires légers et d’une grande tendresse. Entre simplicité et humour, Léo et le narrateur vont vivre leur quotidien à deux, jusqu’aux difficultés et au déclin.

Ici, la vieillesse aura un autre aspect que celui d’un homme âgé mais toujours heureux de vivre, à la fois malicieux comme un enfant et raisonnable comme un adulte. Le récit prendra un autre tour, toujours très émouvant dans sa simplicité et son honnêteté, mais aussi plus dur.

En quelques pages, l’auteur nous donne un aperçu de la complexité de la vieillesse et de la manière de la percevoir et de l’aborder. Le récit n’est cependant pas un simple plaidoyer à une approche plus humaine de ce moment de la vie qu’est la vieillesse, mais aussi hymne à la vie quand celle-ci arrive à son terme. Entre richesse et déchéance, lassitude et bonheur, nostalgie et plaisir de vivre, la vieillesse devient le véritable sujet de ce roman qui va l’effleurer d’une manière sensible et juste, sans pitié ni voyeurisme. Authenticité, respect, humanité sont au rendez-vous dans ce très court récit beau et émouvant.

Mon Vieux et Moi

de Pierre Gagnon

ed Autrement

25 Août 2010

A propos constance

Constance est une étudiante bretonne de 20 ans. Elle tient ce blog depuis 3 ans et se dit passionnée de littérature en tous genres même si elle lit plutôt des romans. petiteslecturesentreamis@hotmail.fr
Cet article a été publié dans vrac. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Mon Vieux et Moi, de Pierre Gagnon

  1. Gwenaëlle dit :

    Je sais qu’il est à la bilbi mais je ne l’ai pas encore lu. J’aime beaucoup le titre de ton billet!

  2. Anne dit :

    J’aimerais le lire aussi (à te lire !)

  3. Richard dit :

    Bonjour Constance,
    J’avoue que ce titre m’a beaucoup intrigué.
    Et dis-moi, y as-tu découvert des trucs qui ressemble à une certaine amitié !!! (hi hi hi !!!)
    Bon week end !!

    • constance93 dit :

      pas vraiment : le livre n’avait pas le même état d’esprit, je pense. à vrai dire, je l’ai acheté sans même penser à quelque analogie que ce soit. et puis, chaque amitié est unique, et celle de ce roman encore plus que d’autres. ce qui est drôle, c’est que nos personnages semblent considérer cette situation comme parfaitement naturelle. peut-être est-ce en ce sens que l’on peut y voir un écho à une certaine amitié, à la fois surprenante et naturelle.

  4. Leiloona dit :

    Je crois qu’il est sorti en poche, non ? Si oui, alors je devrais bientôt le lire !🙂

    Pas pu laisser un commentaire avec mon adresse mail habituelle, c’est quoi ce délire chez WP ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s